enregistré, ée

ENREGISTRÉ, ÉE

(an-re-ji-stré, strée, ou, suivant quelques-uns, an-re-ji-tré) part. passé.
Transcrit sur un registre. Transcrit par une cour souveraine sur les registres.
Malgré la réclamation des magistrats, la bulle [Unigenitus] fut enregistrée ; tout plia, de gré ou de force, sous le poids de l'autorité royale [D'ALEMB., Destr. des Jésuit. Œuvres, t. v. p. 67, dans POUGENS.]