enrichir


Recherches associées à enrichir: correspondre, fonctionner

enrichir

v.t.
1. Rendre riche ou plus riche : Ses judicieux placements l'ont considérablement enrichie appauvrir, ruiner
2. Augmenter la richesse, l'importance, la valeur de qqch en ajoutant des éléments : Les jeunes enrichissent la langue de sens et de mots nouveaux de néologismes ; accroître, augmenter, étendre). compléter, rehausser
3. Augmenter la teneur en un élément, en une substance : Enrichir une crème en éléments hydratants.

s'enrichir

v.pr.
Devenir riche ou plus riche ; accroître ses connaissances, sa richesse d'esprit : Elle s'est enrichie à leur contact.

enrichir


Participe passé: enrichi
Gérondif: enrichissant

Indicatif présent
j'enrichis
tu enrichis
il/elle enrichit
nous enrichissons
vous enrichissez
ils/elles enrichissent
Passé simple
j'enrichis
tu enrichis
il/elle enrichit
nous enrichîmes
vous enrichîtes
ils/elles enrichirent
Imparfait
j'enrichissais
tu enrichissais
il/elle enrichissait
nous enrichissions
vous enrichissiez
ils/elles enrichissaient
Futur
j'enrichirai
tu enrichiras
il/elle enrichira
nous enrichirons
vous enrichirez
ils/elles enrichiront
Conditionnel présent
j'enrichirais
tu enrichirais
il/elle enrichirait
nous enrichirions
vous enrichiriez
ils/elles enrichiraient
Subjonctif imparfait
j'enrichisse
tu enrichisses
il/elle enrichît
nous enrichissions
vous enrichissiez
ils/elles enrichissent
Subjonctif présent
j'enrichisse
tu enrichisses
il/elle enrichisse
nous enrichissions
vous enrichissiez
ils/elles enrichissent
Impératif
enrichis (tu)
enrichissons (nous)
enrichissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais enrichi
tu avais enrichi
il/elle avait enrichi
nous avions enrichi
vous aviez enrichi
ils/elles avaient enrichi
Futur antérieur
j'aurai enrichi
tu auras enrichi
il/elle aura enrichi
nous aurons enrichi
vous aurez enrichi
ils/elles auront enrichi
Passé composé
j'ai enrichi
tu as enrichi
il/elle a enrichi
nous avons enrichi
vous avez enrichi
ils/elles ont enrichi
Conditionnel passé
j'aurais enrichi
tu aurais enrichi
il/elle aurait enrichi
nous aurions enrichi
vous auriez enrichi
ils/elles auraient enrichi
Passé antérieur
j'eus enrichi
tu eus enrichi
il/elle eut enrichi
nous eûmes enrichi
vous eûtes enrichi
ils/elles eurent enrichi
Subjonctif passé
j'aie enrichi
tu aies enrichi
il/elle ait enrichi
nous ayons enrichi
vous ayez enrichi
ils/elles aient enrichi
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse enrichi
tu eusses enrichi
il/elle eût enrichi
nous eussions enrichi
vous eussiez enrichi
ils/elles eussent enrichi

ENRICHIR

(an-ri-chir) v. a.
Rendre riche. Ce trafic l'a bien enrichi.
Je te restituai d'abord ton patrimoine ; Je t'enrichis après des dépouilles d'Antoine [CORN., Cinna, v, 1]
Il abaisse à nos pieds l'orgueil des diadèmes [des rois] ; Il prend d'eux les tributs dont il nous enrichit [ID., ib. III, 4]
Sache quelle province enrichit les traitants [BOILEAU, Sat. VIII]
Des Romains que la guerre enrichit de nos pertes [RAC., Mithr. III, 1]
Absolument. Le travail enrichit.
Par extension, il se dit de tout ce que l'on compare à une richesse.
Ainsi le ciel vous veut enrichir de ma perte [de ce que je perds] [CORN., Héracl. v, 3]
Madame.... Mille libertés à vos chaînes offertes Semblent vous enrichir chaque jour de nos pertes [MOL., l'Ét. v, 13]
La peste.... Capable d'enrichir en un jour l'Achéron [LA FONT., Fabl. VII, 1]
Fig. Il se dit aussi des richesses morales.
Elle n'a travaillé qu'à enrichir son âme [PATRU, Harangue à la reine de Suède, dans RICHELET]
Le ciel de ses bienfaits t'enrichit sans mesure [VOLT., Triumv. IV, 4]
Tout ce qu'il [l'enfant] voit, tout ce qu'il entend le frappe, et il s'en souvient....tout ce qui l'environne est le livre dans lequel, sans y songer, il enrichit continuellement sa mémoire, en attendant que son jugement puisse en profiter [J. J. ROUSS., Ém. II]
Garnir de quelque ornement riche ou précieux. Enrichir une montre de pierreries, un livre de figures. Enrichir un portrait de diamants. Fig. Il se dit d'ornements moraux ou intellectuels. Enrichir la science de nouvelles découvertes. Il a enrichi son poëme d'un nouvel épisode. Cet auteur a enrichi son livre de recherches curieuses. Enrichir une langue, la doter d'expressions nouvelles, de tournures heureuses.
Il [Racine] a fort enrichi la langue, non par des expressions nouvelles, qu'il faut toujours hasarder très sobrement, mais par l'art heureux avec lequel il sait réunir ensemble les expressions connues pour donner à son vers ou plus de force ou plus de grâce [D'ALEMB., Dial. poés. et philos. Œuvr. t. IV, p. 167, dans POUGENS]
Par antiphrase et plaisanterie, enrichir la langue, prononcer des jurements, des malédictions, de gros mots.
Il faut voir de quels mots elle enrichit la langue [BOILEAU, Sat. x]
S'enrichir, v. réfl. Devenir riche. Il s'est enrichi par le commerce.
L'ardeur de s'enrichir chasse la bonne foi [BOILEAU, Ép. IX]
Son désintéressement ne venait pas de sa fortune, il venait de son caractère, car il n'est pas rare qu'un homme riche veuille s'enrichir [FONTEN., Bourdelin.]
Souvent il n'y a pas bien loin de l'avarice à la trahison et à la perfidie ; et l'on ne peut guère compter sur la fidélité d'un général qui a la passion de s'enrichir [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. VIII, p. 304, dans POUGENS]
Rome étant une ville sans commerce et presque sans arts, le pillage était le seul moyen que les particuliers eussent pour s'enrichir [MONTESQ., Rom. I]
Terme de mineur. Un filon s'enrichit lorsqu'il devient ou plus épais ou plus chargé de parties métalliques.
Par extension, devenir possesseur d'objets considérés comme précieux.
Approche, heureux rival, heureux choix d'une ingrate ; C'est donc pour s'enrichir d'un si noble butin Qu'elle s'est obstinée à suivre son destin [CORN., Théod. IV, 6]
Ne vous plaignez plus, Si j'ose m'enrichir, seigneur, de vos refus [ID., Sert. III, 3]
Tu veux que d'un si cher et si noble trésor [une jeune fille] Ses criminelles mains s'enrichissent encor [VOLT., Fanat. I, 1]
On s'enrichit du bien qu'on fait à ce qu'on aime [LA CHAUSSÉE, Préj. à la mode, I, 8]
Fig. Recevoir, prendre des richesses intellectuelles ou morales. La mémoire s'enrichit par la lecture des bons livres.
Il coûte moins à certains hommes de s'enrichir de mille vertus que de se corriger d'un seul défaut [LA BRUY., XI]
Platon s'enrichit des dépouilles de Socrate, d'Héraclite et d'Anaxagore [DIDEROT, Opin. des anc. philos. Eclectisme.]
La vue s'enrichit aux dépens du toucher [CONDIL., Traité des sens, III, 4]
Un âge s'enrichit des pensers d'un autre âge [DELILLE, les Trois règnes, VIII]

PROVERBE

    Qui s'acquitte s'enrichit, ou qui paie ses dettes s'enrichit.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Li Sire fait povre e enrichist, humilied e suzleved [, Liber psalm. p. 235]
    De noz aveirs, sans nul mentir, [Il] Les cuide escreistre e enrichir [BENOÎT, II, 8963]
  • XIIIe s.
    Nus hoirs ne doit enriquir du torfet son pere [BEAUMANOIR, XXI, 17]
  • XIVe s.
    La fin à quoy il [un tyran] tent, c'est soy enrichier et son pueple mettre en servitute [ORESME, Eth. 67]
    Je pri Dieu qu'en enfer soient tous ceux damnés Qui tant ont enrichi evesques et abbés [, Guesclin. 20801]
    Qui trop se haste de soy enrichir, il ne sera pas innocent [, Ménagier, I, 9]
    Il se vouloit enrichesir [BERCHEURE, f° 26, recto.]
  • XVIe s.
    Priant les dieux qu'ils me donnent la grace d'enrichir [devenir riche] de bon acquest [LA BOÉTIE, 198]
    Si j'ai par ceste traduction mienne aucunement enrichy ou ploy vostre langue, honoré vostre regne.... [AMYOT, Moral. épitr. p. 16]
    Qui veut enrichir en an, se fait pendre en six mois [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 409]
    Robbe enrichie de broderie [MONT., I, 337]

ÉTYMOLOGIE

  • En 1, et riche, avec la terminaison verbale ir ; provenç. enrequezir, enriquir, enrriquir, enrequir ; espagn. enrequecer ; ital. inricchire.

enrichir

ENRICHIR. v. tr. Rendre riche. Sa vie de labeur l'a enrichi. S'enrichir aux dépens d'autrui, des dépouilles d'autrui.

Prov., Qui paie ses dettes s'enrichit. Voyez PAYER.

Le participe passé ENRICHI, IE, se dit aussi comme nom en parlant des Personnes. Un enrichi.

Il signifie figurément Orner par quelque chose de riche, de précieux. Une broderie enrichissait son habit. Enrichir de pierreries une montre, un cadre, etc.

Il signifie encore figurément Accroître, développer. Enrichir la science de nouvelles découvertes. Enrichir son esprit d'un solide savoir. Enrichir sa mémoire. Il a enrichi son ouvrage de documents précieux.

Enrichir une langue, La rendre plus abondante, par de nouveaux mots, de nouveaux tours, de nouvelles acceptions que l'usage adopte.

Enrichir un conte, un récit, Y ajouter plusieurs circonstances inventées pour l'embellir, pour le rendre plus agréable.

enrichir

Enrichir, Collocupletare, Ditare, Opulentare, Diuitiis aliquem augere.

Enrichir et mettre à l'enchere, Pretium amplificare.

Tu t'enrichiras par elle, Diuitias tu ex istac facies.

Enrichir de biens ou d'honneur, Honestare.

Enrichir le conte, Circunlinire, et Circunlinere, B.

Enrichir aucun de terres et possessions ou autrement, Locupletare.

Enrichir et farder de langage, Calamistris inurere.

Enrichir de paroles les plaisirs qu'on fait, Adornare verbis benefacta.

Enrichir de paroles un present, Augere verbis munus.

Je suis enrichi, Factus sum diues.

Estre enrichi par quelqu'un ou eslevé en honneur, Ab aliquo inaurari.

S'enrichir, Diuitias ex re aliqua facere, Rem augere, Ditescere.

Il est bien enrichi, Fortuna domum auctior rediit, B. ex Liu.

enrichir


ENRICHIR, v. act. ENRICHISSEMENT, s. m. [Anrichi, chiceman; 1re lon. 4ee muet au 2d.] Enrichir se dit au propre et au figuré. "Ce comerce l'a enrichi: S'enrichir des dépouilles d' autrui. — "La broderie enrichit (orne) fort les habits. "Enrichir son âme de mérites et de vertus. "Il s'est enrichi des dépouilles de l'antiquité. "La mémoire s' enrichit par la lectûre. = Enrichir une langue, la rendre plus abondante, plus riche par la création de nouveaux mots, ou par de nouvelles phrâses que l'usage adopte. "Tout le monde travaille aujourd'hui à enrichir notre langue; mais il est beaucoup de néologismes, qui l'apauvrissent, au lieu de l'enrichir.
   ENRICHISSEMENT ne se dit qu'au figuré. On ne dit point, dans le sens litéral, l'enrichissement d'un homme, son enrichissement par le comerce. Il ne se dit que pour ornement, et il n'est aplicable qu'aux chôses. "L'enrichissement d'un habit, d'une tapisserie. "Les dorûres sont d'un grand enrichissement dans un apartement. "Il a fait de beaux enrichissemens dans sa maison. "Ces chôses servent beaucoup à l'enrichissement de son histoire. L. T. "Il a falu que j'aie cherché d'aûtres enrichissemens. La Font. "Il a bien travaillé~ à l' enrichissement de la langue. Acad.

Synonymes et Contraires

enrichir

verbe enrichir
1.  Rendre riche.
fertiliser -littéraire: féconder.
2.  Embellir quelque chose.

enrichir (s')

Traductions

enrichir

bereichernverrijken, rijkmaken, het gehalte verhogen (van), verrijken (met), rijk makenenrichהעשיר (הפעיל), הֶעֱשִׁירpliriĉigi, riĉigiπλουταίνω, πλουτίζωarricchire, impreziosireобогатяване豐富berigeberika (ɑ̃ʀiʃiʀ)
verbe transitif
1. rendre plus riche Cette affaire l'a beaucoup enrichi.
2. ajouter qqch pour rendre meilleur enrichir la terre enrichir un aliment en vitamines

enrichir

[ɑ̃ʀiʃiʀ] vt → to make rich (fig) → to enrich [ɑ̃ʀiʃiʀ] vpr/vi → to get rich