enroulement

enroulement

n.m.
Action d'enrouler, de s'enrouler ; disposition de ce qui est enroulé : L'enroulement d'un fil électrique autour d'un dévidoir.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ENROULEMENT

(an-rou-le-man) s. m.
Action d'enrouler ou de s'enrouler ; état de ce qui est enroulé, de ce qui est en forme de spirale. L'enroulement d'un cordon autour du corps.
Terme de botanique. Déformation dans laquelle les organes axiles des végétaux sont courbés de haut en bas et roulés sur eux-mêmes.
Terme d'obstétrique. Disposition du cordon ombilical dans laquelle il est roulé une ou plusieurs fois autour d'un membre, du corps ou du cou du fœtus.
Terme d'architecture. Ornement en ligne spirale. La volute est un enroulement. Il se dit aussi d'ornements engagés les uns dans les autres. Les enroulements du genre arabesque.
Terme de serrurier. Contour qu'on donne aux fers, et qui approche de la volute.
Terme de jardinier. Enroulement de parterre, plates-bandes contournées en spirale.

ÉTYMOLOGIE

  • Enrouler.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

enroulement

ENROULEMENT. n. m. Action d'enrouler, de s'enrouler ou Résultat de cette action. L'enroulement des feuilles dans le bourgeon. L'enroulement d'un lierre autour d'un arbre, d'un rinceau autour d'une colonne.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

enroulement

גלילה (נ), הסתלסלות (נ), ליפוף (ז), לִפּוּף