enseigner

(Mot repris de enseignai)
Recherches associées à enseignai: enseignement

enseigner

v.t. [ lat. insignire, signaler, de signum, signe ]
1. Faire acquérir la connaissance ou la pratique de : Elle enseigne la chimie aux élèves de terminale.
2. Donner une leçon : Les catastrophes naturelles nous enseignent qu'il faut préserver l'environnement apprendre, inculquer, révéler

enseigner


Participe passé: enseigné
Gérondif: enseignant

Indicatif présent
j'enseigne
tu enseignes
il/elle enseigne
nous enseignons
vous enseignez
ils/elles enseignent
Passé simple
j'enseignai
tu enseignas
il/elle enseigna
nous enseignâmes
vous enseignâtes
ils/elles enseignèrent
Imparfait
j'enseignais
tu enseignais
il/elle enseignait
nous enseignions
vous enseigniez
ils/elles enseignaient
Futur
j'enseignerai
tu enseigneras
il/elle enseignera
nous enseignerons
vous enseignerez
ils/elles enseigneront
Conditionnel présent
j'enseignerais
tu enseignerais
il/elle enseignerait
nous enseignerions
vous enseigneriez
ils/elles enseigneraient
Subjonctif imparfait
j'enseignasse
tu enseignasses
il/elle enseignât
nous enseignassions
vous enseignassiez
ils/elles enseignassent
Subjonctif présent
j'enseigne
tu enseignes
il/elle enseigne
nous enseignions
vous enseigniez
ils/elles enseignent
Impératif
enseigne (tu)
enseignons (nous)
enseignez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais enseigné
tu avais enseigné
il/elle avait enseigné
nous avions enseigné
vous aviez enseigné
ils/elles avaient enseigné
Futur antérieur
j'aurai enseigné
tu auras enseigné
il/elle aura enseigné
nous aurons enseigné
vous aurez enseigné
ils/elles auront enseigné
Passé composé
j'ai enseigné
tu as enseigné
il/elle a enseigné
nous avons enseigné
vous avez enseigné
ils/elles ont enseigné
Conditionnel passé
j'aurais enseigné
tu aurais enseigné
il/elle aurait enseigné
nous aurions enseigné
vous auriez enseigné
ils/elles auraient enseigné
Passé antérieur
j'eus enseigné
tu eus enseigné
il/elle eut enseigné
nous eûmes enseigné
vous eûtes enseigné
ils/elles eurent enseigné
Subjonctif passé
j'aie enseigné
tu aies enseigné
il/elle ait enseigné
nous ayons enseigné
vous ayez enseigné
ils/elles aient enseigné
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse enseigné
tu eusses enseigné
il/elle eût enseigné
nous eussions enseigné
vous eussiez enseigné
ils/elles eussent enseigné

ENSEIGNER

(an-sè-gné) v. a.
Indiquer, faire connaître. Enseigner les détours d'un bois. Enseigner le chemin le plus court à un voyageur égaré.
Et vous m'avez au crime enseigné le chemin [CORN., Cinna, v, 2]
Qui se lasse d'un roi peut se lasser d'un père ; Mille exemples sanglants nous peuvent l'enseigner [ID., Nicom. II, 1]
Vous vous mettez fort mal au chemin de régner. - Seigneur, si je m'égare, on peut me l'enseigner [ID., ib. III, 1]
Pour sortir des tourments dont mon âme est la proie, Il est, vous le savez, une plus noble voie : Je me suis vu, madame, enseigner ce chemin Et par plus d'un héros et par plus d'un Romain [RAC., Bérén. V, 6]
Enseignez-moi, Thébains, le palais de vos princes [M. J. CHÉN., Œdipe roi, IV, 2]
Faire savoir, démontrer, en parlant d'un art, d'une science, en donner des leçons. Enseigner le latin, le dessin, l'escrime.
Parmi les diverses sciences qu'ils [les pédagogues] se vantent de leur enseigner [aux enfants], ils se gardent bien de choisir celles qui leur seraient véritablement utiles, parce que ce seraient des sciences de choses et qu'ils n'y réussiraient pas [J. J. ROUSS., Ém. II]
Absolument.
Rien n'étouffe plus la doctrine que de mettre à toutes les choses une robe de docteur ; les gens qui veulent toujours enseigner empêchent beaucoup d'apprendre [MONTESQ., Déf. Esprit des lois, part. 3]
Faire connaître comme par une sorte de leçon. Quelques animaux nous ont enseigné à bâtir des maisons.
Que saurait enseigner aux princes Le grand démon qui les instruit, Dont ta sagesse en nos provinces Chaque jour n'épande le fruit ? [MALH., III, 2]
Instruisez-le d'exemple, et vous ressouvenez Qu'il faut faire à ses yeux ce que vous enseignez [CORN., Cid, I, 3]
L'amour généreux de la vérité fait très souvent perdre les chaires où l'on ne doit enseigner que la vérité [MALEBRANCHE, Recherche, IV, 9]
Non, quoi que l'ignorance enseigne sur ce point [BOILEAU, Épît. XI]
Méchant, c'est bien à vous d'oser ainsi nommer Un Dieu que votre bouche enseigne à blasphémer [RAC., Athal. III, 4]
Il est d'autres vertus que je veux t'enseigner [VOLT., Alz v, 7]
Enseignez la raison, la justice et les mœurs [ID., Orphel. v, 6]
Le faux zèle Enseigne à tout souffrir comme à tout hasarder [ID., Henr. ch. x.]
S'ils se servirent du mensonge pour enseigner des vérités, ils étaient indignes de les enseigner ; ils n'étaient pas philosophes, ils étaient tout au plus de très prudents menteurs [ID., Dict. phil. Philosophe, I]
Un sage simple, sans faste, sans imposture [Confucius], qui enseignait aux hommes à vivre heureux, six cents ans avant notre ère vulgaire, dans un temps où tout le septentrion ignorait l'usage des lettres [ID., ib.]
Tout le monde veut enseigner à bien faire, et personne ne veut l'apprendre [J. J. ROUSS., Rép. au roi de Pologne.]
Les mœurs qu'en ce désert enseigne la nature [DUCIS, Macbeth, IV, 6]
Apprendre à savoir, instruire, avec un nom de personne pour complément direct. Enseigner la jeunesse.
[L'ingrat] ne tiendra compte ni de ceux qui l'ont mis au monde, ni de ceux de qui il a mangé le pain, ni de ceux qui l'ont enseigné [MALH., le Traité des bienf. de Sénèque, III, 17]
Une femme qui peut faire des fautes dans sa langue, si elle n'y a été enseignée [VOIT., Lett. 185]
Dans l'Église naissante, on enseignait les catéchumènes, c'est-à-dire ceux qui prétendaient au baptême, avant que de le leur conférer [PASC., Compar. des chr.]
J'ai déjà dit que ce grand Dieu les enseigne [les rois] et en leur donnant et en leur ôtant le pouvoir [BOSSUET, Reine d'Angleterre.]
Ils nous ont enseignés par leur ignorance même [ID., Serm. Quinq.]
Allez, dit-il, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et leur apprenant.... [ID., Hist. II, 6]
Il [Jésus-Christ] l'a enseignée [l'Église] avec tant de soin [FLÉCH., III, 407]
Il [Jésus-Christ] inspire des prophètes pour nous enseigner [MASS., Av. Divinité de J. C.]
Nous avons enseigné ces braves insulaires [VOLT., Orphel. v, 5]
Les anciens Toscans, qui enseignèrent les Romains, savaient quelque chose de plus que les peuples occidentaux [ID., Mœurs, Av. prop.]
Ce dogme par qui nous sommes enseignés que les prières des mortels hâtent la délivrance des âmes [CHATEAUBR., Génie, II, v, 15]
En cet emploi, enseigner ne prend ni complément indirect ni verbe après lui.
S'enseigner, v. réfl. Se faire leçon à soi-même.
Afin que.... aux dépens d'autrui Sage je m'enseignasse [RÉGNIER, Sat. XI]
Vous [prêtre] enseigniez les autres et vous ne vous enseigniez pas vous-même [MASS., Av. Jug. univ.]
Être enseigné, démontré. Les mathématiques s'enseignent dans cet établissement.

SYNONYME

  • ENSEIGNER, INSTRUIRE. Enseigner, c'est donner l'enseignement ; instruire, c'est donner l'instruction. Il y a donc dans enseigner quelque chose qui regarde moins le résultat et davantage les moyens ; c'est le contraire dans instruire. À un autre point de vue, instruire se dit plus exclusivement de l'enseignement intellectuel, et enseigner de l'enseignement moral : allez et enseignez toutes les nations ; mais on dira à un professeur : instruisez mon fils. Enfin, en plusieurs cas, ces deux mots prennent une signification analogue et se confondent.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    S'est quil [qui le] demande, ne l'estuet enseigner [il n'est besoin qu'on le lui montre] [, Ch. de Rol. VIII]
  • XIIe s.
    Enseignez moi un home de bernage [vaillance] [, Ronc. p. 13]
    Et de bataille hardis et enseignés [, ib. p. 65]
    Je vous ensegnerai [indiquerai] un juïse [jugement, supplice] pesant [, ib. p. 199]
    Isnels [prompt] por enseignier, et tardis [tardif] por oïr [ST BERN., p. 553]
    Cil qui lui ont ensaigné et apris à eslogner ceus de ci environ [HUES DE LA FERTÉ, Romancero, p. 184]
    Herupois sont moult sage, leur gent bien enseignie [, Sax. X]
    Reis, fait li sainz Thomas, mal estes enseigniez ; Vus n'estes mie tels cum estre soliez Al tens que vus servi.... [, Th. le mart. 118]
    Les proveires [prêtres] ne deiz enseignier ne mener ; Ensuivre les t'estuet [tu dois les suivre], devant deivent aler [, ib. 73]
  • XIIIe s.
    Amors proi [je prie l'Amour] ke m'ensaint [qu'il m'enseigne] à faire vo talent [, Poésies mss. avant 1300, t. II, p. 959, dans LACURNE]
    Ainsi caroloient ilecques Ceste gens, et autres avecques, Qui estoient de lor mesnies, Franches gens et bien enseignies [bien élevées], Et gens de bel afetement [manière] Estoient tuit communement [, la Rose, 1289]
    Oncques tel response n'issi [ne sortit] D'omme vilain mal enseignié [, ib. 1941]
    Par cest livre porra il [le comte] estre enseigniez comment il devera garder et fere garder les coustumes de sa terre [BEAUMANOIR, 12]
    Le connestable en parla au Beduyn, et il dit que il n'en enseigneroit ja gué, se l'en ne li donnoit les deniers avant [JOINV., 223]
    Un cordelier vint à li au chastel de Yeres, et, pour enseigner le roi, dit en son sermon [ID., 199]
  • XIVe s.
    Les autres ars et sciences enseignent ung homme estre bon edifieur et bon paintre [ORESME, Prol.]
  • XVe s.
    [Édouard fait sortir de Calais tous les habitants pour la repeupler de purs Anglais] et ne retint que trois hommes : un prestre et deux autres anciens hommes, bon coustumiers des lois et ordonnances de Calais ; et fut pour enseigner les heritages [FROISS., I, I, 322]
  • XVIe s.
    .... Car chacun jour au camp sous leur enseigne Font exercice, et l'un à l'autre enseigne à tenir ordre et manier la picque [MAROT, II, 20]
    Il leur enseigna la sobrieté et les accoustuma à peu parler [AMYOT, Lyc. et Num. comp. 7]
    Il ordonna qu'ilz fussent elevez, instruits et enseignez soubs mesmes maistres [ID., ib. 9]
    Il enleva l'or et tua sur le champ le pauvre Barbare qui le luy avoit enseigné, de peur qu'il ne le dist à d'autres [ID., Arist. 13]
    Ô gentils oiselets que vous estes heureux ! Nature d'elle mesme à l'amour vous enseigne [RONS., 181]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. enseignar, ensegnar, esseignar ; catal. ensenyar ; espagn. enseñar ; portug. ensinar ; ital. insegnare ; d'un bas-latin insignare, de in, en, et signum, signe.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ENSEIGNER. Ajoutez :
    Enseigner de, avec un infinitif.
    Vous avez de quoi remercier les dieux de ce que vous enseignez d'être cruel à un qui ne le peut apprendre [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]
    Cette construction, plus rare que enseigner à, n'a rien de fautif.

    REMARQUE

    • Enseigner a été dit dans le XVIe siècle pour infliger la peine de la marque :
      Sur paine, les femmes d'estre enseignées d'ung peron en visaige à une joinhe [joue], [, Ordonn. contre les vagabonds, du 5 janvier 1539, dans Rec. des ordonn. de la principauté de Liége, publié par M. Polain]
      Enseigner est ici pris au sens de : imprimer un signe, une enseigne, une marque ; mais qu'était ce peron qu'on imprimait au visage ?

enseigner

ENSEIGNER. v. tr. Indiquer, faire connaître quelque chose que ce soit. Enseignez- moi une recette. Enseignez-moi sa maison. Enseignez-nous le chemin. La nature nous enseigne que tous les excès sont pernicieux.

Par extension, il signifie Instruire quelqu'un de quelque art, de quelque science, etc. Enseigner la jeunesse. Enseigner les ignorants.

Il signifie aussi Former quelqu'un dans la connaissance d'un art, d'une science, etc. Enseigner la philosophie à quelqu'un. Enseigner les mathématiques. Enseigner les langues. Enseigner la danse, l'escrime. Méthode pour enseigner les langues, Enseigner la vertu. On dit de même Enseigner à faire quelque chose.

enseigner

Enseigner, Docere, Condocere, Monstrare, Commonstrare, Erudire, Instituere, Praecipere, Tradere, Artibus pueros insicere vel imbuere, Discipulos instruere, Edocere.

Enseigner tellement quellement, Subdocere.

Enseigner entierement, Perdocere.

Enseigner de bouche, Catechisare.

Enseigner et lire publiquement, Profiteri.

Enseigner quelqu'un et l'adresser en la voye de bonnes sciences, Tradere viam optimarum artium alicui.

Enseigner autruy ce qu'il dictera à son apprenti, Dare dictata.

C'est à moy d'enseigner, Curatio mea est.

Qui ne sçait point la maniere comme il faut enseigner, Ignarus docendi.

Lesquels j'ay enseignez, Alumni disciplinae meae.

Ils les enseignent à leur plaisir, Inficiunt et flectunt vt volunt.

Sans avoir esté enseigné d'aucun, Doctore nullo.

Bailler un enfant pour estre enseigné, In disciplinam tradere puerum.

Enseigner quelqu'un comme il se doit porter et gouverner en son affaire, Cauere alicui.

Qui enseigne autruy à eviter un danger, Cautor alieni periculi.

Monstrer et enseigner quelque chose en faisant signe de la teste, Innuere.

Enseignez moy si aucun, etc. Facite indicium si quis, etc.

Je sçay bien là où il est, mais je ne le t'enseigneray point, Scio vbi sit, verum nunquam monstrabo.

La chose t'enseignera, Iam id ipsa res dicet tibi.

Il n'y a que les Stoiques qui enseignent cela, Propria est praeceptio Stoicorum.

Enseigné, Doctus.

Un enseigneur qui en a un autre par dessus luy, Hypodidascalus.

¶ Qui lit publiquement et enseigne, Professor.

Qui enseigne, Doctor.

Celuy qu'on enseigne de bouche, et non par livre, Cathecumenus.

Celle qui enseigne, Praeceptrix.

Synonymes et Contraires

enseigner

verbe enseigner
1.  Faire acquérir des connaissances.
2.  Faire savoir quelque chose.
Traductions

enseigner

lehren, unterrichten, belehren, instruieren, unterweisen, vortragenteach, instruct, tutor, lectureonderwijzen, bijbrengen, instrueren, leren, scholen, lezing gevenאילף בינה, הדריך (הפעיל), העביר שיעור, העמיד תלמידים, הקנה (הפעיל), הרביץ תורה, חינך (פיעל), לימד (פיעל), לִמֵּד, חִנֵּךְleer, opleiensenyarundervise, forelæse, læreinstrui, lernigienseñar, instruir, dar una conferenciaopettaa, luennoidaoktat, tanítinsegnare, instruire, impartire l'insegnamento, istruire, tenere conferenzenauczać, nauczyć, wyłożyćensinar, instruir, lecionar, dar uma palestra, palestrarundervisa, föreläsa, 讲授, 讲课διδάσκω, δίνω διάλεξηيُحَاضِرُ, يُعَلِّمُpřednášet, učitpodučavati, predavati教える, 講義をする가르치다, 강의하다forelese, underviseучить, читать лекциюบรรยาย, สอนders vermek, öğretmekdạy học, giảng bài (ɑ̃seɲe)
verbe transitif
apprendre qqch à qqn enseigner le français

enseigner

[ɑ̃seɲe]
vt
enseigner qch à qn → to teach sb sth
enseigner à qn que → to teach sb that
Mon père enseigne les maths dans un lycée → My father teaches maths in a secondary school.
vi → to teach