enseigneur

ENSEIGNEUR

(an-sè-gneur) s. m.
Celui qui enseigne.
Ceux qui se disaient penseurs, enseigneurs, crurent que l'âme humaine était un souffle d'air [VOLT., Ame, 4]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et tele courtoisie vous fait [Dieu], que il vous a baillé enseigneurs, par quoi vous conoissez quant vous faites le bien et quant vous faites le mal [JOINV., 258]
  • XVe s.
    Conseillers des princes futurs et enseigneurs du simple peuple [CHRIST. DE PISAN, Charles V, II, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Enseigner ; provenç. ensegnaire, enseignador ; espagn. enseñador ; ital. insegnatore. Dans le provençal, ensegnaire est le nominatif, et enseignador le régime.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ENSEIGNEUR. - HIST. Ajoutez :
  • XVIe s.
    Il estoit plus souvent enseigneur qu'auditeur [BÈZE, Vie de Calvin, p. 13]