ensoufré, ée

ENSOUFRÉ, ÉE

(an-sou-fré, frée) part. passé.
Rempli de soufre.
Si parmi ces exhalaisons il y en a qui sont grasses et ensoufrées.... [DESC., Météor. 7]
Des taureaux de Vulcain les gorges ensoufrées [CORN., Médée, IV, 2]
Souvent du triste éclat d'une flamme ensoufrée La forêt est couverte et non pas dévorée [BRÉBEUF, Phars. III]
Les chemises ensoufrées du saint office sont l'étendard contre lequel les protestants sont à jamais réunis [VOLT., Mœurs, 140]