entériner

(Mot repris de entérinais)

entériner

v.t. [ de l'anc. fr. enterin, entier, loyal ]
1. Rendre valable ou définitif en approuvant : L'entrée au dictionnaire entérine un mot nouveau consacrer, valider accepter, admettre, justifier
2. Donner confirmation à un acte dont la validité dépend de cette formalité : En appel, le tribunal a entériné le jugement homologuer, ratifier

entériner

(ɑ̃teʀine)
verbe transitif
rendre définitif, approuver officiellement entériner une décision de justice

ENTÉRINER

(an-té-ri-né) v. a.
Ratifier juridiquement un acte pour le rendre valable. L'arrêt qui entérine une requête.
Entériner des lettres de rémission [PATRU, Plaid. 5, dans RICHELET]
Absolument.
Si le parlement entérine sans le roi, ou s'il refuse d'entériner sur l'ordre du roi, ce n'est plus le parlement du roi, mais un corps révolté [PASC., Pensées sur le pape et l'Égl. 16]
Fig.
Ma prière parvint aux temples étoilés, Parut devant sa face [de Dieu], et fut entérinée D'un mot qui fit trembler les citoyens ailés [LA FONT., t. VI, p. 47, éd. Walckenaër.]
Ce saint pontife [Jésus-Christ] par qui toutes les grâces sont entérinées [BOSSUET, Asc. 3]

REMARQUE

  • Vaugelas avertit contre la mauvaise prononciation intériner ; elle avait prévalu dans le XVIe siècle, qui, par affectation de latinité, a changé plus d'une fois les formes vraiment françaises.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li procureres doit enteriner à le [la] partie ce qu'il li convenancha ou autant vaillant [BEAUMANOIR, 86]
    Et ce que li tesmoing tesmoigneroient, le mestre le devroit faire tenir et enteriner [, Liv. des mét. 198]
  • XIVe s.
    Les choses devant dites tenir et enterigner et loyaument garder en bonne foi, Acte de 1302 [DELISLE, Agric. normande au moyen âge, p. 146]
  • XVIe s.
    Tu me feras joye et liesse ouïr, Me revelant ma grace interinée : Lors sentiray croistre et se rejouïr Mes os, ma force, et vertu declinée [MAROT, IV, 295]
    Fu la demande desdit advocat et procureur interinée, selon la forme et teneur [M. DU BELLAY, 435]

ÉTYMOLOGIE

  • Anc. franç. enterin, qui avait donné l'adverbe enterinement, et dont le sens et l'étymologie sont les mêmes que pour entier : forme latine fictive intergrinus, de integer, entier. Entériner signifie donc, proprement, rendre entier, complet. Vaugelas le tire de l'intérim accordé par Charles Quint aux protestants ; mais, le mot existant dès le XIIIe siècle, cette étymologie n'a aucune valeur.

entériner

ENTÉRINER. v. tr. T. de Jurisprudence. Ratifier ou enregistrer juridiquement un acte qui ne pourrait valoir sans cette formalité. Entériner un rapport d'experts. Entériner une requête.

enteriner

Enteriner, act. acut. Est declarer soit une requeste, lettres patentes ou commission, estre civiles et raisonnables, et debvoir estre mises à execution, Comprobare, Iustum censere libellum supplicem, Diploma, mandatum. Ainsi on dit Enteriner une requeste, les lettres Royaux, lettres de grace, une commission, c'est à dire prononcer qu'elles doibvent sortir effect, et consequemment les executer, Exequi. Ainsi les huissiers et sergens ausquels estoit presentée quelque commission, couchoient en leurs exploits, que les impetrans desdites commissions à eux presentées, leur requeroient l'enterinement d'icelles, c. l'execution d'icelles commissions. Et aux contracts usoient anciennement de ce verbe les notaires, ainsi: Et pour garentie a obligé sa maison par defaut d'enterriner ce qu'il a promis pour icelle prendre et à ce assener, vendre et despendre, c. accomplir, tenir et garder ce qu'il a promis.

Il est passé et enteriné en la Cour, Curia eius rei author facta est. Budaeus.

Requeste enterinée, Postulatio iudicialis pronis auribus exaudita. Bud.

Requeste sur le champ enterinée, Postulatio prima altercatione expugnata, B.

Les lettres patentes du Roy ont esté verifiées et enterinées par la Cour, La Cour a ordonné que les lettres patentes du Roy seront leuës et publiées, Codicillis regiis recitandis et promulgandis Curia fundus et author fuit. B.

Synonymes et Contraires

entériner

verbe entériner
2.  Confirmer une situation.
Traductions

entériner

אשרר (פיעל), אִשְׁרֵר

entériner

confirm, ratify

entériner

[ɑ̃teʀine] vt [+ décision, traité] → to ratify, to confirm