entérinement

(Mot repris de entérinements)
Recherches associées à entérinements: enteriner

entérinement

n.m.
Action d'entériner : Entérinement d'une motion approbation, ratification
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ENTÉRINEMENT

(an-té-ri-ne-man) s. m.
Terme de jurisprudence. Action d'entériner ; jugement par lequel on entérine. Demander un entérinement. État d'un acte entériné.

ÉTYMOLOGIE

  • Entériner. On trouve enterinance dans des Coutumes.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ENTÉRINEMENT. Ajoutez : - HIST. XVe s.
    L'enterinement et congnoissance d'une remission obtenue par ung nommé Yvonnet du Tertre, d'un murtre par lui commis [, Procès-verbaux du conseil de régence de Charles VIII, p. 216]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

entérinement

ENTÉRINEMENT. n. m. T. de Jurisprudence. Action d'entériner.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

enterinement

Enterinement, Inspectio codicillorum et probatio. B.

Debouter l'impetrant l'enterinement de lettres royaux par luy obtenuës, Repudiare prolati diplomatis editionem. B.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

entérinement


ENTÉRINEMENT, s. m. ENTÉRINER, v. act. [Antérineman, : 2e é fer. 4e e muet au 1er, é fer. au 2d. — * On a dit autrefois, intérinement, intériner. — Le Gendre écrit enthérinement avec une h, on ne devine pas pourquoi. Ces deux manières d'écrire ces mots sont vicieûses.] Ce sont des termes de pratique. Entériner une Requête; acorder ce qu'on demande. "L'entérinement d'une grâce, d'une rémission, etc. La vérification, l'homologation de, etc.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

entérinement

nom féminin entérinement
Fait d'entériner.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004