entaillé, ée


Recherches associées à entaillé, ée: rainer

ENTAILLÉ, ÉE

(an-tâ-llé, ll mouillées, et non antâ-yé, yée) part. passé.
Un arbre entaillé. Gravé (vieilli en ce sens).
Sur chaque côté du plinthe étaient entaillés ces mots.... [LA FONT., Psyché, II, p. 158]