entente


Recherches associées à entente: bonne entente

entente

n.f.
1. Action de s'entendre, de se mettre d'accord : Les négociateurs sont parvenus à sceller une entente accord, alliance
2. Relations amicales entre des personnes : L'entente ou la bonne entente règne dans ce groupe compréhension, harmonie
À double entente,
à double sens, ambigu.
D'entente avec qqn,
en Suisse, en accord avec qqn.

ENTENTE

(an-tan-t') s. f.
Manière d'entendre, de comprendre. Mot, phrase à double entente.
Chacun sait quelle est mon entente [LA FONT., Pâté]
Ces expressions sont susceptibles de plusieurs ententes ; des termes à double entente [L'ABBÉ HOUTEVILLE, dans DESFONTAINES]
Terme d'art. Intelligence dans la distribution des parties d'une composition, d'un ensemble. Il a l'entente du coloris.
C'est lui [Apollodore] qui trouva enfin le secret de représenter au vif et dans leur plus grande beauté les divers objets de la nature, non-seulement par la correction du dessin, mais principalement par l'entente du coloris et par la distribution des ombres, des lumières et du clair obscur [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. XI, 1re part. p. 150, dans POUGENS.]
La plus belle entente de lumières [DIDEROT, Salon de 1765, Œuvres, t. XIII, p. 143, dans POUGENS.]
Il y a dans le morceau d'Anacréon couleur, entente de lumières, vigueur et transparence ; le tout est d'un ton vrai et suave [ID., Salon de 1767, t. XVI, p. 25]
Par extension. Cet auteur a l'entente de la scène.
Bonne intelligence. Il y a de l'entente dans cette famille. Entente cordiale, témoignages de bon vouloir qu'échangent entre eux les chefs de deux États ; locution qui date de l'adresse de la Chambre des députés, de 1840-1841, et qui, du langage politique, a passé dans le langage ordinaire.

PROVERBE

    L'entente est au diseur, c'est-à-dire celui qui parle entend bien ce qu'il veut dire.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Entre itantes merveilles cum Deus daigna ovrer.... Or i dunez entente : si la m'orrez cunter [, Th. le mart. 166]
  • XIIIe s.
    Amis, la vostre amors me livre tel entente, Qu'en larmes et en plors userai ma jouvente [AUDEFR. LE BAST., Romancero, p. 12]
    À Bertain aaisier chascune met s'entente [, Berte, XLVIII]
    Mais l'amor qui te tient au las, Charnex delis te represente, Si que tu n'as aillors l'entente [, la Rose, 4618]
    Les yex ot [Deduit] vairs, la bouche gente Et le nez fait par grant entente [, ib. 812]
  • XIVe s.
    Il convient avoir son entente aus diz ou opinions des gens expers [ORESME, Eth. 186]
  • XVe s.
    Ils vouloient faire à leur entente [FROISS., II, II, 86]
    Chacun emporte entre la selle et le panneau une grande plate pierre, et trousse derriere lui une besace pleine de farine, en cette entente que.... [ID., I, I, 34]
    Par les veilles, peines, et labeurs et ententes [soins] que tu as prinses [LOUIS XI, Nouv. C]
  • XVIe s.
    Tout ainsi qu'entente, Espoir et attente Nous avons en toi [MAROT, IV, 274]

ÉTYMOLOGIE

  • Entendre ; provenç. ententa.

entente

ENTENTE. n. f. Interprétation qu'on donne à un mot, à une phrase équivoque et susceptible de plusieurs sens. Mots, phrases à double entente.

Il se dit aussi de l'Intelligence et de la connaissance approfondie d'une chose. L'entente des affaires. L'entente de la politique. L'entente de la scène.

Il signifie encore Bonne intelligence. Il règne entre les membres de cette famille une entente parfaite.

En termes de Diplomatie, il signifie Accord qui existe entre les vues et les desseins de deux ou plusieurs États sur un certain nombre de questions de politique internationale. L'Entente cordiale.

entente

Mettre toute son entente, Acriter animum intendere.

Mettre son entente à fouyr puis, Conferre animum ad fodiendos puteos.

Respondre à deux ententes, Perplexe respondere, Respondere suspensa et ambigua, et vtroque flexibilia, B.

entente


ENTENTE, s. f. [Antante; 1re et 2e lon. 3e e muet.] 1°. Interprétation qu'on done à un mot, qui a plus d'un sens. "Mots à double entente, à deux ententes. Un Auteur de ce siècle a dit, des termes à toute entente; mais cela ne se dit point, et les phrâses citées sont consacrées, et ne tirent pas à conséquence pour d'aûtres. — De là, cette maxime proverbiale: "L'entente est au diseur. Celui qui parle sait le véritable sens qu'il a voulu doner à ses paroles. = 2°. Dans les Arts de goût et d'agrément, disposition, ordonance. Il correspond à l'adjectif entendu, apliqué aux chôses. On ne l'a dit dabord qu'en Peintûre et en Architectûre. "Ce tableau est de bone entente. "L'architectûre en est de bonne entente. "Il n'y a pas d'entente dans ce tableau. On comence à s'en servir pour les ouvrages de l'esprit. "Il y a dans ces pièces des détails heureux; mais nulle entente du Théâtre Sabat. Trois Siècles, etc. "Le Lutrin lui est préférable (à la Henriade) par la justesse et l'entente du plan, l'unité d'action, etc. Id. Ibid. — Mais, avec entente, pour dire, avec intelligence, est un barbarisme d'expression. "Ceux qui étudient avec entente de pareils recueils, en tirent la vraie conoissance des afaires. Neufville, Vie de Leibnitz.

Synonymes et Contraires

entente

nom féminin entente
2.  Accord entre États, entre groupes.
Traductions

entente

Abkommen, Einklang, Übereinkommen, Übereinstimmung, Übereinkunft, Akkord, Klang, Kongruenz, Zusammenklang, Abmachung, Auskommenaccord, agreement, accordance, concurrence, concord, understanding, alliance, chord, concurrency, consonanceovereenkomst, akkoord, overeenstemming, (goede) verstandhouding, afspraak, kartel, verstandhouding, contactהבנה (נ), קירוב דעת (ז), הֲבָנָהakkoord, ooreenkoms, ooreenstemmingacord, concordançaakkordakordoacorde, acuerdo, concordación, conveniosopimusakkord, megegyezés, összhangzatsamhljómur, samkomulag, samningur, samraemiaccordo, intesaavtaleacorde, acordo, ajuste, concordância, conformidade, convençãoаккорд, согласие, соответствиеackord, överenskommelse, överenstämmelsemapatanoahenk, anlaşmaφιλίαспоразумение계약 (ɑ̃tɑ̃t)
nom féminin
fait d'être d'accord l'entente entre deux pays

entente

[ɑ̃tɑ̃t] nf
(entre amis, pays)understanding, harmony
(= accord, traité) → agreement, understanding
(autres locutions) à double entente (sens) → with a double meaning