enterreur

ENTERREUR

(an-tè-reur) s. m.
Celui qui enterre.
Voyez ces retraites [monastères] des pèlerins du bien mourir, des enterreurs de morts [CHATEAUB., Génie, IV, III, 3]
Il s'emploie le plus souvent dans le style badin.
Certain curé, grand enterreur de morts, Au chœur assis, récitait le service ; Certain frater, grand disséqueur de corps, Tout vis-à-vis chantait aussi l'office [J. B. ROUSS., Épigr. I, 18]
Terme de zoologie. Un des noms vulgaires des différentes espèces du genre nécrophore [coléoptères], et principalement du nécrophore fossoyeur, dit aussi enfouisseur et fossoyeur.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Enterreur [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Enterrer ; provenç. enteraire ; espagn. enterratore.