entiché

(Mot repris de enticherais)

entiché

ENTICHÉ, ÉE. participe

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

entiché

Entiché, Cherchez Entaché.

Fruict entiché et corrompu, Vitiosus fructus.

Il est entiché de ce vice, Laborat eo morbo.

Chose qui n'est nullement entichée du sang Romain, Casta a cruore ciuili res familiaris.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

entiché


ENTICHÉ, ÉE, adj. [Antiché, ché-e; 3e. é fer. longue au 2d.] C'est le participe du verbe enticher, gâter, qui n'est guère d'usage. Il se dit au propre, des fruits qui comencent à se pourrir. "Ces fruits sont un peu entichés. — Au figuré, il n'est que du style familier ou critique. Il signifie entaché ou préocupé, opiniatrément ataché à... "Il est entiché d'avarice. "Qui vous a entiché de cette opinions. "On le soupçone d'être un peu entiché des nouvelles opinions. "Entiché de cette idée, il n'en démordra pas. "* Je vois à présent que vous n'êtes pas entiché de Mdlle. Amélie, comme je le croyois. Th. d'Éduc. — M. Desgrouais traite cette expression de gasconisme. "Entiché d'une fille. — Je ne crois pas, en éfet, qu'on le dise des persones en régime.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

entiché

adjectif entiché
Qui a un penchant pour.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

entiché

infatuato