entr'appeler

ENTR'APPELER (S')

(an-tra-pe-lé) v. réfl.
S'appeler l'un l'autre.
Ne nous entr'appeler que mon âme et ma vie [CORN., Veuve, I, 3]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils s'entre-appeloient bel oncle, beau cousin et beau neveu ; coutume qui dure encore entre les grands [CARLOIX, I, 34]
    Les ungs ont souillé leurs livres d'injures et convices, s'entreappellant par animosité huguenots.... [CARLOIX, IX, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Entre, et appeler.