entr'étouffer

ENTR'ÉTOUFFER (S')

(an-tré-tou-fé) v. réfl.
S'étouffer l'un l'autre, être étouffés l'un par l'autre.
Le jour est proche où les livres, à force de foisonner et de pulluler, s'entr'étoufferont les uns les autres [, Journ. offic. 1er sept. 1875, p. 7430, 3e col.]