entr'ouïr

ENTR'OUÏR

(an-trou-ir) v. a.
N'entendre qu'à demi. J'entr'ouïs sa voix.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    La dame, qui avoit l'œil et l'oreille toujours à son ami, l'entrouit d'aventure [LOUIS XI, Nouv. LXXII]
  • XVIe s.
    La bassesse de ses fenestres donnant moyen aux passans d'entr'ouir et d'entre-voir ce qu'on y dit et fait [O. DE SERRES, 23]

ÉTYMOLOGIE

  • Entre, et ouïr.