entrave

entrave

n.f.
1. Lien que l'on fixe aux pieds d'un animal domestique pour gêner sa marche et l'empêcher de s'enfuir.
2. Fig. Ce qui gêne, embarrasse, retient : Elle est arrivée jusqu'ici sans entraves obstacle frein, handicap
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

entrave

(ɑ̃tʀav)
nom féminin
1. lien qui permet de gêner la marche mettre une entrave à une vache pour qu'elle ne s'échappe pas
2. figuré ce qui empêche de faire qqch Ce que tu fais est une entrave à la justice. une entrave à la liberté de parole
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ENTRAVE

s. f.
Voy. ENTRAVES.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

entrave

ENTRAVE. n. f. Lien qu'on met aux jambes de certains animaux, et en particulier aux jambes des chevaux, pour gêner, pour empêcher leur marche.

Il signifie au figuré Obstacles, empêchements, tout ce qui tient dans une espèce de gêne, de contrainte. Dans ce sens, il s'emploie généralement au pluriel. Cet homme s'est donné des entraves à lui-même. Les règles sont pour le génie des entraves salutaires. Briser ses entraves. Mettre une entrave à l'activité.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

entrave

nom féminin entrave
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

entrave

belenggu, halangan, hambatan

entrave

Fessel

entrave

[ɑ̃tʀav] nfhindrance
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005