entre-bâiller

ENTRE-BÂILLER

(an-tre-bâ-llé, ll mouillées, et non entre-bâ-yé) v. a.
Ouvrir un peu. Entre-bâiller une porte.
Le marquis [de Villena] s'y étant présenté [à la porte du roi d'Espagne], un des valets l'entre-bâilla et lui dit qu'il lui était défendu de le laisser entrer [SAINT-SIMON, 475, 125]
S'entre-bâiller, v. réfl. A ce moment la porte s'entre-bâille, et j'aperçois ....

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Le dit Bourguignon bailla à iceluy archier, en entre-baillant le dit guichet, d'une dague dedans le ventre [JEAN DE TROYES, Chron. 1465]
  • XVIe s.
    Quand les os s'eslochent, s'entr'ouvrent et entrebaaillent, sans toutefois estre luxés [PARÉ, XIV, 1]
    Lors que par le moien du coin la fente entrebaillera, l'on parfera la preparation des greffes [O. DE SERRES, 662]

ÉTYMOLOGIE

  • Entre, et bâiller ; picard, entrebeyé, entr'ouvert.