entre-cours

ENTRE-COURS

(an-tre-kour) s.m.
Terme de droit coutumier. Société contractée entre deux seigneurs, au moyen de laquelle les sujets de l'un pouvaient librement aller prendre domicile dans la seigneurie de l'autre.
Terme rural. Réciprocité de pâturage entre les habitants de plusieurs communes.
Lorsque la vaine pâture s'exerce par les habitants de deux paroisses sur le territoire l'une de l'autre, elle prend le nom de parcours ou d'entre-cours [ROBIN, Mém. sur les marais de Cléville, p. 46]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Droit de bourgeoisie s'acquiert par demeure par an et jour, ou par aveu, ès lieux où il y a droit de parcours et entre-cours [LOYSEL, 39]
    Ceste commune patience de pais, de repos, d'abondance de biens, d'entre-cours de marchandises [M. DU BELLAY, 503]

ÉTYMOLOGIE

  • Entre, et cours ; d'où l'anglais intercourse, qui est revenu en français sous la forme anglaise.