entre-croisement

ENTRE-CROISEMENT

(an-tre-kroi-ze-man) s. m.
État de choses qui s'entre-croisent. Terme d'anatomie. Passage réciproque des fibres en général, des tubes nerveux en particulier, d'un côté du plan médian du corps à l'autre. L'entre-croisement des nerfs optiques.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le terroir pendant ne souffre l'entre-croisement des raies par angles droits, comme à volonté cela se fait en planure [O. DE SERRES, 92]

ÉTYMOLOGIE

  • Entre-croiser.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ENTRE-CROISEMENT. Ajoutez :
    Terme de physiologie. Action, état, résultat du croisement de races par unions sexuelles.
    Si Prichard a eu raison de dire que cet entre-croisement de caractères [cheveux presque laineux avec le teint clair, chez les Abyssins] ne s'observe pas chez les métis de premier sang [BROCA, Mém. d'anthrop. t. II, p. 537]