entre-nuire

ENTRE-NUIRE (S')

(an-tre-nui-r') v. réfl.
Se nuire réciproquement l'un à l'autre. Elles se sont entre-nui.
Lorsque ces pensées sont en trop grand nombre, elles s'entre-nuisent et s'étouffent mutuellement, comme il arrive à des arbres qui sont plantés trop près les uns des autres [ROLLIN, Traité des Ét. II, III, 3]
C'est un grand spectacle de considérer les hommes méditant en secret de s'entre-nuire, et forcés néanmoins de s'entr'aider [VAUVENARGUES, Max. CCCXII]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    L'ame contient le passé et le present, sans qu'ils s'entre-nuisent [PARÉ, XVIII, 11]

ÉTYMOLOGIE

  • Entre, et nuire.