entre-surprendre

ENTRE-SURPRENDRE

(an-tre-sur-pran-dr')
V. a. Surprendre à demi.
S'entre-surprendre, v. réfl. Se surprendre mutuellement.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Dedans mon sein mon pauvre cœur se pame, Entre-surpris de joye et de tristesse [RONS., 156]
    C'estoit au point du jour Quand tout ensemble on veille et tout ensemble on dort D'un œil entre-surpris du frere de la mort [ID., 706]

ÉTYMOLOGIE

  • Entre, et surprendre.