envoi

(Mot repris de envois)

envoi

n.m.
1. Action d'envoyer : La direction de la chaîne a décidé l'envoi de reporters sur les lieux. L'envoi de renseignements par la messagerie électronique expédition
2. Chose que l'on envoie : Plusieurs envois ne sont pas parvenus à destination colis
3. Vers placés à la fin d'un poème, partic. d'une ballade, pour en faire l'hommage à qqn : « À la fin de l'envoi, je touche » [Edmond Rostand, tirade de Cyrano].

ENVOI

(an-voi) s. m.
Action d'envoyer, d'expédier des marchandises. Par le dernier envoi, j'ai reçu.... La chose même qu'on a envoyée. J'ai reçu votre envoi. Votre envoi est arrivé franc de port. Lettre d'envoi, lettre qui annonce qu'une chose a été envoyée.
Terme de jurisprudence. Envoi en possession, jugement qui autorise à prendre possession de certains biens, les héritiers présomptifs des absents déclarés, les héritiers irréguliers des défunts, les enfants naturels, les conjoints et l'État.
Se dit de quelques vers mis à la suite d'une pièce de poésie, comme un hommage à la personne à qui elle est adressée. Dernière strophe de l'ancienne ballade et du chant royal.
Terme de liturgie. Leçon de matines ou fin d'office, dans certaines communautés.

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. ENVOYER.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ENVOI. Ajoutez : - REM. J. J. Rousseau a dit d'envoi de, au sens de envoyé par : J'ai reçu, monsieur, avec la lettre dont vous m'avez honoré le 16 du mois dernier, celle que vous avez eu la bonté de me faire parvenir d'envoi de M. de T..., Lett. à M. de Saint-Germain, 19 avril 1770. Cette forme est peu française.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Eissi ert pere à totes gens, Eissi chascun an une feiz Faiseit ses dons et ses enveiz [BENOIT, Chronique, t. III, p. 385, V. 42034]

envoi

ENVOI. n. m. Action d'envoyer. Faire un envoi de marchandises par terre, par eau. Par l'envoi de tel jour, on dit avoir reçu... Lettre d'envoi. Envoi par grande, par petite vitesse. En termes de Sports, L'envoi d'une balle.

Il désigne aussi la Chose même qui est envoyée. J'ai reçu votre envoi de tel jour.

Il se dit, en termes de Versification, de la Dernière strophe d'une ballade servant d'hommage à quelqu'un. Il y a à la fin de cette pièce de vers un envoi fort joli.

Il se dit aussi, par extension, d'une Dédicace, soit en vers, soit en prose.

envoi


ENVOI, s. m. [An-voa: 1re lon.] Action par laquelle on envoie. Il se dit particulièrement des marchandises. "Par l'envoi d'un tel jour, j'ai reçu, etc. "Je vous ai déjà fait deux envois, etc. = L'emploi de ce nom est bien plus borné que celui du verbe Envoyer. * Bossuet l'emploie dans une ocasion où Mission est le terme consacré. "Les Vaudois étoient de purs laïques, aussi embarrassés de leur envoi (de justifier leur mission) et de leur titre, que ceux (les Protestans) qui ont recours à eux.

Synonymes et Contraires

envoi

nom masculin envoi
1.  Action d'envoyer.
2.  Chose envoyée.
Traductions

envoi

Sendung, Versand, Ladungzending, bezending, verzending, (ver)zending, entertoets [computer]consignment, dispatch, package, submission, parcel, shipmentמשגור (ז), משלוח (ז), שיגור (ז), שילוח (ז), שליחה (נ), שִׁלּוּחַ, שִׁגּוּר, מִשְׁלוֹחַbesending, oorsendingforsendelse, sendingsendado, sendaĵo, sendoenvío, remesaspedizione, invio, mandataشَحْنَةzásilkaαποστολήlähetyspošiljka積み荷선적forsendelsewysyłkacarregamentoотгрузкаsändningจำนวนสินค้าที่ขนส่งทางเรือyüklemehàng gửi装船изпращане發送 (ɑ̃vwa)
nom masculin
1. action d'envoyer, de transmettre à qqn l'envoi d'un colis
2. lettre ou colis la réception d'un envoi
3. début d'un match de football

envoi

[ɑ̃vwa] nm
(= action) → sending
envoi contre remboursement (COMMERCE)cash on delivery
(= paquet) → parcel, consignment