épais

(Mot repris de epaisse)

épais, aisse

adj. [ lat. spissus, serré, dense ]
1. Qui a de l'épaisseur, une épaisseur de tant : Une épaisse couche de neige recouvre les pistes gros ; mince
2. Se dit de qqn dont l'aspect extérieur est massif, sans finesse : Un homme épais massif, trapu ; svelte
3. Fig. Qui manque d'intelligence, de finesse : L'intrigue de ce film est un peu épaisse grossier, lourd ; ingénieux, subtil obtus ; pénétrant, vif
4. Qui forme une masse dense : Une épaisse fumée dense, opaque consistant, pâteux ; clair

épais

ÉPAIS, AISSE. adj. Il se dit d'un Corps solide qui est considéré par rapport à celle de ses dimensions qui n'est ni la longueur ni la largeur. Planche épaisse de deux centimètres. Le verre trop épais n'est pas bon pour cet usage.

Il signifie souvent Qui a une grande consistance, une grande densité. Du drap, du velours épais. Ce sirop n'est pas assez épais. Du vin épais. Une épaisse fumée. Un brouillard épais.

Avoir la langue épaisse, Avoir la langue embarrassée.

Fam., Avoir la taille épaisse, ou être épais, Avoir la taille grosse, être peu dégagé dans sa taille.

Air épais, Air chargé de matières qui le rendent difficile à respirer. On ne respire dans cette prison qu'un air épais et malsain.

Par analogie, Ténèbres épaisses, nuit épaisse, Grande obscurité, nuit noire.

Il signifie, figurément, Qui est grossier, lent à comprendre. Ignorance épaisse, Ignorance profonde. Avoir l'esprit épais, l'intelligence épaisse. Plaisanterie épaisse. Absolument, Être épais.

Il signifie aussi Dont les parties sont très serrées. Ce bois est bien épais. Ces blés sont trop épais. Il y aura beaucoup de foin dans ce pré, l'herbe y est très épaisse. Des cheveux épais. Une épaisse crinière. Absolument, Il était dans le plus épais du bois.

Il s'emploie aussi comme nom masculin et signifie Épaisseur. Une pierre qui a un demi-mètre d'épais. Cette femme met beaucoup de rouge, elle en a toujours un doigt d'épais.

Il s'emploie également comme adverbe. Cette graine ne doit pas être semée si épais. Il a neigé épais de trois doigts.

Fam., Il n'y en a pas épais, Il n'y en a pas beaucoup.

épais


ÉPAIS, AISSE, adj. ÉPAISSEUR, s. f. [Épè, pèce, pè-ceur: 1re é fer. 2e è moy.] Epais se dit, 1°. d'un corps solide, relativement à sa profondeur. "Planche épaisse de deux pouces. Livre épais de trois doigts. = Avoir la langue épaisse, avoir dificulté de parler. — Fig. Homme épais, qui a la tâille épaisse, ou qui a l'esprit épais, l'intelligence épaisse, grossière, lourde, pesante, qui a peine à comprendre. Figurément, Brouillard épais, ténèbres épaisses, nuit épaisse, ignorance épaisse. = 2°. Il se dit d'une chose liquide, qui prend une consistance moins claire et plus ferme. "Du vin trop épais, de l'encre trop épaisse. = 3°. Il se dit d'un amas de certaines choses, qui sont près à près. "Bois épais, blés trop épais, cheveux épais, herbe épaisse, batâillons épais. = 4°. Il est substantif, mais toujours précédé de la prép. de. "Pierre qui a deux pieds d'épais, femme qui met beaucoup de rouge, qui en a toujours un doigt d'épais. = 5°. Il est aussi adverbe: Semer épais. "Il a neigé épais de trois doigts.
   REM. Épais suit ou précède le substantif. Nuage épais, épais nuage, ténèbres épaisses, épaisses ténèbres. En prôse et dans le style simple et au sens propre, il se plait à marcher après. Dans le style figuré, oratoire et poétique, il aime à se placer devant. "Son épaisse crinière se dresse autour de sa tête monstrueuse.
   Les corbeaux même, instruits~ de la fin de l'orage,
   Folâtrent à l'envi parmi l' épais feuillage.
       De Lille.
  Nous errons dans d'épaisses ombres,
  Où souvent nos lumières sombres
  Ne servent qu'à nous éblouir.
      Rousseau.
D'épaisses ombres est une inversion un peu dure. En prôse, il vaudrait mieux dire, des ombres épaisses. — Épaisse nuit serait encôre moins agréable~ Epais air ne pourrait se suporter.
   Épaisseur, profondeur d'un corps solide. Il se dit dans tous les sens d'épais, excepté en parlant des liqueurs, où l'on dit épaississement. — L'épaisseur d'un mur, d'un bois, d'une forêt. L'épaisseur de l'air, des brouillards; l' épaisseur des ténèbres.

Synonymes et Contraires

épais

adjectif épais
1.  Aux dimensions importantes.
4.  Dont les éléments sont touffus.
5.  Qui manque de finesse.
Traductions

épais

(epɛ)

épaisse

dick, fett, grob, klebrig, zähflüssig, Nebbich, sämigthick, bold, corpulent, fat, deep, crass, heavily, stoutdik, lijvigסמיך (ת), עב (ת), עבה (ת), סָמִיךְ, עָב, עָבֶהdik, vetgruixuttykdikaespeso, grueso, abultadopaksukövér, terebélyes, vastagspesso, grosso, denso, fitto, foltocarnatus, crassus, obesustykkgrubygrosso, encorpado, espesso, volumosotjock, diger, fet-nene, -nonoπαχύςسَمِيكtlustýdebeo厚い두꺼운толстыйหนาkalındày厚的 (epɛs)
adjectif
1. dont l'épaisseur est importante du papier épais une planche épaisse de cinq centimètres
2. dense un brouillard épais des cheveux épais

épais

[epɛ, ɛs] adjthick