épinard

(Mot repris de epinard)

épinard

n.m. [ de l'ar. ]
Plante potagère, dont on consomme les feuilles de forme allongée, vert foncé.

épinards

n.m. pl.
Feuilles d'épinard : Des épinards en branches.
Mettre du beurre dans les épinards,
Fam. améliorer ses revenus.

ÉPINARD

(é-pi-nar ; le d ne se lie pas ; au pluriel, l's ne se lie pas : des é-pi-nar excellents ; quelques-uns disent des é-pi-nar-z excellents) s. m.
Plante potagère (chénopodées) (spinacia oleracea, L.). Les épinards ont été apportés d'Orient en Espagne. Vert d'épinards, jus que l'on retire des épinards cuits et pilés. Épinard du Malabar, épinard de l'Inde, épinard d'Amérique, nom vulgaire de la baselle rouge (chénopodées) (basella rubra, L.). Épinard de la Chine, nom vulgaire de la baselle blanche. Épinard-fraise, blette (chénopodées) (blitum virgatum, L.).
Fig. Frange, épaulette, gland à graine d'épinards. L'épaulette à graine d'épinards indique un grade supérieur dans l'armée française.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Espinars sont en fevrier et croissent par touffes comme porées [, Ménagier, II, 2]
  • XVIe s.
    Les espinars sont ainsi appellés à cause de leur graine qui est espineuse, bien qu'il y en ait de ronde sans piqueron ; et des deux, masle et femelle. L'espinar masle, seul, produit la graine : demeurant sterile la femelle, sans faire semences [O. DE SERRES, 512]

ÉTYMOLOGIE

  • Épine, à cause des pointes épineuses du calice fructifère ; wallon, spinâ ; provenç. espinar ; catal. espinac ; espagn. espinaca ; portug. espinafre ; ital. spinace. L'ancien français disait aussi espinoches (DU CANGE, spinarium), espinace (ALEBRANT, f° 18), espinoce (H. DE MONDEVILLE, f° 95, verso). Espinar est dans le Renart, V. 11065, le nom du hérisson.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ÉPINARD. Ajoutez :
    Épinard de muraille, un des noms vulgaires de la pariétaire, [GUY, l'Algérie, 1876, p. 101]
    Un des noms de l'épinoche, poisson.

    ÉTYMOLOGIE

    • Ajoutez : M. Devic, Dict. étym., donne à épinard une tout autre origine que épine. Suivant lui, le mot est arabe-persan, isfinadj, isfanadj, ( dans ces deux mots, tous les a sont longs), aspanakh ( seulement le dernier a est long) ; toutes les langues romanes n'ont pu s'entendre, le mot n'existant pas en latin, pour dénommer l'épinard d'après un de ses caractères qui n'a rien de frappant, à savoir deux ou quatre petites pointes épineuses placées à la surface du calice ; mais il leur a été facile de s'entendre pour donner à cette plante des noms dérivés de celui qu'elle porte en son pays natal ; car cette plante, jadis inconnue en Europe, croît spontanément en Perse. L'argumentation de M. Devic paraît certaine ; et il n'est guère possible de tirer le portugais espinafre de espinha, épine. Mais il est visible aussi que, dès que ce mot s'est introduit en français, la langue l'a aussitôt confondu avec les dérivés d'espine ; témoin espinar, qui est le nom du hérisson dans le Renard.

épinard

ÉPINARD. n. m. Plante potagère dicotylédone, à graine épineuse, dont les feuilles sont comestibles et se mangent cuites.

En termes de Cuisine, il se met au pluriel. Un plat d'épinards au jus, au beurre.

Épinard-fraise. Voyez BLETTE.

Fig., Frange, gland à graine d'épinards, Frange, gland dont les filets ressemblent à un assemblage de graines d'épinards. L'épaulette à graine d'épinards représentait un grade supérieur dans l'armée française.

Traductions

épinard

Spinatspinachspinazie, spinazie(plant)תרד (ז), תֶּרֶדespinacšpenátspinatσπανάκιspinacoespinacapinaattispenótbayamspinaci属, ほうれん草시금치spinatszpinakespinafrespanacspenatسَبَانِخšpinatшпинатผักโขมıspanakcải bó xôi菠菜 (epinaʀ)
nom masculin
plante aux feuilles vertes