équestre

(Mot repris de equestre)

équestre

[ ekɛstr] adj. [ lat. equestris, de equus, cheval ]
Qui relève de l'équitation, des cavaliers : Une ferme équestre. Les sports équestres l'hippisme
Statue équestre,
statue représentant un personnage à cheval.

ÉQUESTRE

(é-kuè-str') adj.
Figure, statue équestre, figure, statue représentant une personne à cheval. Terme de diplomatique. Sceau équestre, sceau qui représente un cavalier.
Terme d'histoire romaine. L'ordre équestre, l'ordre des chevaliers romains. On désigne aussi par là le corps des nobles servant à cheval. Rangs équestres, ceux qui étaient réservés aux chevaliers dans les théâtres romains.
Noblesse du second rang en Pologne.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. equestris, de equus, cheval ; anc. haut-allem. ehu ; lithuan. aszua, jument ; zend. açpa ; pali, assa ; sanscrit, açva, qui vient lui-même de açu, rapide.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ÉQUESTRE. Ajoutez :
    Biens équestres, en Prusse, biens qui appartiennent aux chevaliers, aux nobles, [, Journ. offic. 16 nov. 1872, p. 7045, 1re col.]
    Propre à la cavalerie.
    L'état de ruine de la population équestre [BOCHER, Rapport à l'Assembl. nation. n° 1910, p. 31]
    La création et le perfectionnement des races équestres [ID., ib. p. 43]

équestre

ÉQUESTRE. adj. des deux genres. Qui représente une personne à cheval. Statue équestre, figure équestre.

En termes d'Histoire, il signifie Qui concerne l'ordre des chevaliers. L'ordre équestre de Rome, de Pologne.

équestre


ÉQUESTRE, adj. [l'u se prononce: é-kuès-tre; 1re é fer. 2eè moy. 3ee muet.] Il ne se dit qu'avec statûe, figûre, ordre. "Statûe ou figure équestre, représentant une persone à cheval. Ordre équestre, l'ordre des Chevaliers Romains. — C'est aussi le second ordre dans la Noblesse de Pologne.

Traductions

équestre

equestrianסוסי (ת)rij-, ruiter-ĉevalaequestre馬術 (ekɛstʀ)
adjectif
qui concerne l'équitation un centre équestre

équestre

[ekɛstʀ] adjequestrian