esbroufe

esbroufe

n.f. [ du prov. esbroufa, s'ébrouer ]
Fam. Étalage de manières hardies, insolentes pour en imposer à qqn : Faire de l'esbroufe jeter de la poudre aux yeux ; bluff
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

esbroufe

(ɛsbʀuf)
nom féminin
attitude insolente par laquelle on cherche à impressionner faire de l'esbroufe
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ESBROUFE

(è-sbrou-f') s. m.
Terme populaire et trivial. Faire de l'esbroufe, faire ses esbroufes, faire de l'embarras, se donner de grands mouvements pour rien.

ÉTYMOLOGIE

  • Ch. Nisard, Revue de l'Instruction publique, 2 août 1860, trouvant dans des textes anciens esboufer pour éclater, rejaillir, pense que c'est le même mot ; cela est possible, bien que l'épenthèse de l'r au milieu du mot fasse difficulté.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ESBROUFE. Ajoutez :
  • Vol à l'esbroufe, vol qui consiste en ce que des compères bousculent une personne qui vient de toucher de l'argent et la volent.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

esbroufe

ESBROUFE. n. f. Manières fanfaronnes et bruyantes, hâbleries de gens qui veulent en imposer aux autres. Faites de l'esbroufe. Il est très familier.

Vol à l'esbroufe, Vol qui se fait en bousculant et en étourdissant les gens que l'on veut dépouiller.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

esbroufe

nom féminin esbroufe
Familier. Manières fanfaronnes.
bluff, cabotinage, charlatanisme, ostentation -familier: chiqué, fla-fla, frime -populaire: épate.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

esbroufe

דאווין (ז), התרברבות (נ), הִתְרַבְרְבוּת

esbroufe

[ɛsbʀuf] nf
faire de l'esbroufe → to show off, to draw attention to o.s.
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005