escalin

ESCALIN

(è-ska-lin) s. m.
Monnaie des Pays-Bas qui vaut soixante-cinq centimes environ.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quant li rois Richars vit qu'il ot falli, si traist au conte de Flandres et au conte de Champagne, et tant lor dona de ses eskallins que il jurerent la mort le roi [, Chr. de Rains, p. 43]

ÉTYMOLOGIE

  • Allem. Schilling ; holl. schelling ; angl. shelling.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

escalin

ESCALIN. s. m. Pièce de monnaie des Pays-Bas, qui vaut soixante-quatre centimes de France. Cette étoffe coûte vingt escalins l'aune.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835