escarpolette

(Mot repris de escarpolettes)

escarpolette

n.f.
Siège suspendu par deux cordes sur lequel on se place pour se balancer balançoire
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

ESCARPOLETTE

(è-skar-po-lè-t') s. f.
Espèce de siége suspendu par des cordes sur lequel on se place pour être balancé.
D'une façon sadinette Se branlent à l'escarpolette [RÉGNIER, Mac.]
Fig.
Ne vous proposez pas de me balancer entre la terreur et la volupté ; c'est une escarpolette sur laquelle je ne saurais me tenir longtemps [DIDER., Sur les saisons.]
Une tête à l'escarpolette, un étourdi.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le tout ainsi arresté, et les assiegez aians garni les flancs de fauconnaux, et quelque pierrier, mettent leur femmes en sentinelles aux autres endroits et se trouvent à l'escarpoulette [D'AUB., Hist. III, 136]

ÉTYMOLOGIE

  • Écharpe, d'après Ménage, l'escarpolette étant une grande écharpe, sur laquelle on s'asseyait. D'Aubigné semble donner à ce mot le sens d'escarpe (voy. ESCARPE) : toujours est-il que la formation en est douteuse.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

escarpolette

ESCARPOLETTE. n. f. Espèce de siège suspendu par des cordes, sur lequel on se place pour être balancé dans l'air. Se mettre sur l'escarpolette. Le jeu de l'escarpolette. Pousser l'escarpolette.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

escarpolette


ESCARPOLETTE, s. f. [Èscarpolète: 1re et 4e è moy. dern. e muet.] Jeu, exercice où l'on se brandille, étant assis sur un bâton ataché de travers à une corde, qui est pendue en quelque lieu haut. = On dit, en style proverbial, qu'un homme a la tête à l'escarpolette, pour dire qu'il est fort étourdi.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

escarpolette

rope swing

escarpolette

Schaukel

escarpolette

[ɛskaʀpɔlɛt] nfswing
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005