espalmer

(Mot repris de espalmera)

ESPALMER

(è-spal-mé) v. a.
Terme de marine. Nettoyer la carène d'un bâtiment et l'enduire de suif. Espalmer un navire.
Les uns poussaient les nefs dans l'onde Et les autres les espalmaient [SCAR., Virg. IV]
Absolument.
L'échouage donna une merveilleuse facilité pour espalmer [FONTEN., Chazelles.]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. espalmar ; ital. spalmare ; du lat. expalmare, frapper avec la main, de ex, et palma, la paume de la main (voy. PAUME), à cause que cet enduit s'applique avec la main.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

espalmer

ESPALMER. v. tr. T. de Marine. Enduire d'espalme. Espalmer un bâtiment. Espalmer une chaloupe. Un navire espalmé de frais.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

espalmer


ESPALMER, v. a. Enduire de suif fondu & d' aûtre composition le dessous d'un Vaisseau. On le dit particulièrement d'une Galère. Trév. Acad. — Le Dict. de Trév. ajoute qu'on dit aussi carener; mais celui-ci exprime une opération, dont l'action d'espalmer n'est qu'une partie.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788