esquif

esquif

n.m. [ it. schifo ]
Litt. Embarcation légère.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

esquif

(ɛskif)
nom masculin
petit bateau léger traverser la rivière à bord d'un esquif
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ESQUIF

(è-skif) s. m.
Canot, barque.
Mais voyant que ce prince.... N'envoyait qu'un esquif rempli de satellites [CORN., Pomp. II, 2]
Fig.
Pour moi sur cette mer qu'ici-bas nous courons, Je cherche à me pourvoir d'esquif et d'avirons [BOILEAU, Épît. V]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Eschiez et barges, et galies et nefs [, Ch. de Rol. CLXXXV]
  • XIIIe s.
    Et galietes et escipes corant [, Ogier de Danem. 2314]
  • XVIe s.
    Le port est prochain, et se peult on sauver à nage hors du corps, comme hors d'un esquif qui faict eau [MONT., lI, 222]

ÉTYMOLOGIE

  • Espagn. et portug. esquife ; ital. schifo ; du germanique : anc. haut allem. skif ; goth. skip ; allem. Schiff ; angl. ship ; comparez le latin scapha, le terme grec se traduit par barque ; et le gaélique sgiob, vaisseau. Eschipre, dans l'ancien français, signifiait marinier, répondant à l'allemand Schiffer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

esquif

ESQUIF. n. m. Petite barque, petit canot. Un léger esquif. Un frêle esquif.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

esquif

Esquif, m. acut. Est ce petit bachot que les galeres remoquent ou portent ordinairement pour mettre les personnes à terre quand elles ont surgi quelque part, Scapha, Duquel mot il est fait, Plaut. Rudent. E naui timidae ambae in scapham insiluimus.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

esquif


ESQUIF, s. m. [Eskif: 1re è moy. prononcez l'f finale.] Petit canot.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

esquif

skiff

esquif

schifo

esquif

Skiff

esquif

[ɛskif] nmskiff
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005