étau

(Mot repris de etaux)

étau

n.m. [ anc. fr. estoc ] [étaux].
1. Appareil formé de deux mâchoires que l'on peut resserrer pour maintenir en place la pièce que l'on veut travailler.
2. Fig. Ce qui empêche de s'échapper ou enferme : L'étau se resserre autour des fuyards piège
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

étau

(eto)
nom masculin pluriel étaux
1. instrument qui permet de maintenir serré un objet les mâchoires d'un étau l'étau d'un menuisier
2. figuré
la marge de manœuvre se réduit L'étau se resserre autour des criminels.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ÉTAU

(é-to) s. m.
Instrument au moyen duquel les serruriers, les forgerons, etc. établissent et fixent les pièces auxquelles ils travaillent : les étaux sont formés de deux mâchoires qu'on serre par une vis. Étau à main, petit étau qu'on tient à la main. Fig. Être pris, serré comme dans un étau, et, simplement, être dans un étau, être très étroitement serré.

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, etau, souche morte et coupée à quelque distance de la terre ; lorrain, eitauque, étau. Comme tout historique manque, on peut admettre que étau est pour estal (voy. ÉTAL), et signifie, étymologiquement, la chose dressée, ou qu'il se rapporte à l'ancien flamand stael, fût. Mais le picard etau semble se rapporter à estoc, et le lorrain eitauque s'y rapporte encore plus visiblement, de sorte que l'étau serait proprement le bâton, la tige (estoc ; allem. Stock), où l'on serre, Schraub-stock des Allemands. Tel est l'avis de Diez, qui paraît tout à fait fondé.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

étau

ÉTAU. n. m. T. d'Arts. Instrument dont les serruriers et quelques autres ouvriers se servent pour tenir fermes et serrés les objets qu'ils travaillent, et qui est formé de deux pièces de fer, appelées Mâchoires. Il y a aussi des étaux de bois, à l'usage de quelques artisans.

Étau à main, Petit étau dont on se sert eu le tenant à la main.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

étau


ÉTAU, s. m. [É-to, au plur, Étaux: 1re é fer. 2e lon. au plur.] Machine dont les Serruriers et aûtres ouvriers se servent, pour tenir serré ce qu'ils travaillent.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

étau

vice, vise

étau

מלחץ (ז)

étau

morsa

étau

vise

étau

바이스

étau

vise

étau

[étaux] (pl) [eto] nmvice (Grande-Bretagne), vise (USA)
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005