étique

(Mot repris de etique)
Recherches associées à etique: déontologie, ethique, éthique, éthique professionnelle

étique

adj. [ lat. hecticus, du gr. hektikos, habituel ]
Litt. Qui est d'une extrême maigreur : Un chien errant étique décharné, famélique, squelettique ; gras
Remarque: Ne pas confondre avec éthique.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

étique

(etik)
adjectif
qui est très maigre une vache étique
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

ÉTIQUE

(é-ti-k') adj.
Ancien terme de médecine. Qui est dans l'étisie. Devenir étique.
Elle est entièrement étique et desséchée [SÉV., 149]
Mon sang est perdu, et je n'ai plus qu'à mourir étique, voilà une de mes situations [VOLT., Lett. d'Argental, 3 nov. 1776]
Fièvre étique, fièvre habituelle qui amaigrit le corps. On dit aujourd'hui fièvre hectique.
Par extension, très maigre. Corps, visage étique. Une rosse étique.
Avec son nez étique et sa mourante mine [RÉGNIER, Sat. X]
Les amants de ce corps étique Disent qu'à son genou qui pique Il faut un bout comme aux fleurets [MAYNARD, dans MÉNAGE]
Je riais de le voir avec sa mine étique, Son rabat jadis blanc et sa perruque antique, En lapins de garenne ériger nos clapiers [BOILEAU, Sat. III]
Sur un lièvre flanqué de six poulets étiques Paraissaient deux lapins, animaux domestiques [ID., ib.]
Voyez-vous cette jeune femme étique ? elle a entendu dire que, lorsqu'on était maigre, on était obligé, en honneur, d'avoir de l'esprit [VOISENON, Le sultan Misapouf, Œuvres, t. v, p. 56, dans POUGENS.]
Fig.
Parmi tant de styles, il y en peut avoir de trop enflés aussi bien que de trop bas ; de trop bouffis, comme de trop maigres et de trop étiques [COSTAR, dans MÉNAGE, Rem.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Ele porroit faire l'oume devenir etike et tesike [phtisique] [ALEBRANT, f° 9]
  • XVe s.
    Elle [l'eau] rend l'homme etique et pale et morfondu [BASSEL., VIII]
  • XVIe s.
    Les patiens ont une fievre lente, qui se tourne en etique [PARÉ, v, 21]

ÉTYMOLOGIE

  • Le même que hectique, l'ancienne prononciation effaçant le c.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

étique

ÉTIQUE. adj. des deux genres. Qui est très maigre, très décharné. Devenir étique. Mourir étique. Visage étique. Corps étique.

Il se dit de même de Certains animaux. Un chapon, un poulet étique. Un cheval étique.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

etique

Devenir Etique, Intabescere, Extabescere, héktikê, species febris leuiter ossibus inhaerens, vt vix sentiatur, donec paulatim corpus absumat, quasi dicas habitualem ab ékhô ductum est. héktikoi, Qui corporis habitudine laborant.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

étique

adjectif étique
Littéraire. D'une extrême maigreur.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

étique

gaunt

étique

[etik] adjskinny, bony
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005