eubage

EUBAGE

(eu-ba-j') s. m.
Chez les Gaulois, classe qui, nommée entre les druides et les bardes, avait pour principale occupation l'étude de l'astronomie, des choses naturelles et de la divination.
Une chapelle des chrétiens s'élève au fond d'une vallée près de l'autel où l'eubage égorge la victime humaine [CHATEAUB., Mart. 292]
On trouve aussi euhage.

ÉTYMOLOGIE

  • Eubages, euhages, dans Amm. Marcellin (xv, 9), le grec paraît une transcription du lation vates ; ce mot n'a pas été retrouvé, jusqu'à présent du moins, dans les langues néo-celtiques.