eux

Recherches associées à eux: jeux

eux

pron. pers. [ du lat. ille, celui-là ]
1. Pronom masculin pluriel de la 3e personne : Vous êtes élus, eux ne le sont pas. Eux pratiquent l'agriculture biologique. Il les écoutera, eux.
2. S'emploie comme complément prépositionnel : Elle a téléphoné chez eux. Avec eux, nous y arriverons.
Eux-mêmes,
ces personnes-là : C'est eux-mêmes qui l'ont déclaré ; tout seuls : Ils se sont trahis eux-mêmes ; en personne : Ils iront eux-mêmes.

EUX1

(eû ; l'x se lie : eû-z et nous) plur. masc. du pronom il, lui
Il s'emploie comme régime de préposition. C'est à eux qu'il faut vous adresser. Il est question d'eux.
Le plus considérable d'eux tous était le fameux Milon [, Exil de Cicér. dans DESFONTAINES]
Dans le langage grammatical technique on le met aussi après le verbe : je les aime, c'est-à-dire j'aime eux. Eux peut enfin être complément direct du verbe quand ce verbe est sous-entendu. Qui accusez-vous ? Eux, sans doute.
Il s'emploie comme sujet. Nous voulons partir ; eux prétendent rester.
Dindenaut prisait moins ses moutons qu'eux leurs ours [LA FONT., Fabl. v, 20]
Étaient-ce des esprits faibles, eux qui ont eu la force de vaincre le monde ? [MASS., Car. Mot. de conv.]
Familièrement. Eux autres, ces gens-là dont on parle.
Il s'est fait un grand vol ; par qui ? l'on n'en sait rien ; Eux autres [des Bohémiens dont on parle] rarement passent pour gens de bien [MOL., l'Ét. IV, 9]
Eux-mêmes, voy. MÊME.

HISTORIQUE

  • Xe s.
    Eus noieds [, Fragm. de Val. p. 467]
    E de cel peril que super els metreiet [, ib. p. 468]
  • XIe s.
    Li quels d'els deuz en fut li plus isnels [prompt] ? [, Ch. de Rol. CVI]
  • XIIe s.
    Par als [eux] conquis-je et Valence et Morel [, Ronc. p. 202]
    Et avec aus, quatre cent compeignon [, ib. p. 186]
    Mais maugré eulx [je] vous ai mon cuer [cœur] donné [, Couci, XI]
    Et yauls pourvoir profitablement, qui pour le [la] foibleté de leurs corps ne poent entendre à le [la] deffense de leur choses [TAILLIAR, Recueil, p. 500]
    De Jofroi de Paris [il] firent leur justicier, Pour maintenir la guerre et pour ax enforcier [, Sax. IV]
    [Ils] avoient entour aus gent françoise tous dis [, Berte, v]
    La traïson [ils] devisent entre eus trois à loisir [, ib. XII]
  • XVe s.
    Pour ton noble cœur encourager et eux montrer exemple en matiere d'honneur [FROISS., I, I, 1]
    N'avoyent nulles places pour eux retirer [COMM., I, 2]

ÉTYMOLOGIE

  • Els, als, eus, aux, ax, yauls du vieux français représentent le latin illos (voy. IL).
  • 2. .... , EUX, EUSE, finale qui répond à la finale latine osus et qui, avec des radicaux de substantifs, forme des adjectifs indiquant ce qui compose et constitue, ce qui possède et est doué de. L'origine de ce suffixe doit être recherchée dans le suffixe sanscrit vant, vat, vas, forme féminine usi, qui a donné les participes passés actifs dans la langue grecque. Le latin, qui n'a pas de pareils participes, a appliqué aux suffixes en osus le sens plus haut indiqué, et que vant avait aussi en sanscrit, témoin açva-vant, qui possède des chevaux, en parlant d'un pays.
  • Eux, euse est aussi une forme dialectique du suffixe eur, qui forme en français les noms d'agent. Cette forme, fréquente au moyen âge et restée en usage dans les campagnes, n'existe plus dans la langue admise que pour un petit nombre de mots, tels que faucheux (l'araignée), partageux, péteux (voy. EUR).

eux

EUX. Forme accentuée du pronom personnel complément Les. Voyez ce mot.

eux


EUX. Quelques Auteurs, comme la Monnoie, l'Abé Girard, etc. écrivent eus, ceus, curieus, merveilleus, etc. Cette ortographe est raisonable, mais l'usage y est contraire. Elle serait bone à établir. Elle simplifierait le signe du pluriel, et se raprocherait~ de la prononciation; puisque l' x final se prononce comme une s devant une voyelle.

eux


EUX est toujours long: deux, creux, heureux, etc. L'x ne se prononce pas devant une consone. Il se prononce comme un z devant une voyelle.

eux


EUX, pluriel du pronom personel lui. "Ils ont eu querelle entre eux. = Il ne s'emploie pas tout seul au nominatif. "Eux et leurs bestiaux soufraient également de la famine. Hist. d'Angl. Il falait: Ils soufraient de la famine, eux et leurs bestiaux. Voyez IL et ELLE. = Il n'est guère usité non plus au génitif: d' eux. On se sert, en sa place, du pronom possessif leur, leurs. Au lieu de dire: "Ils l'avoient employé (ce pouvoir) à l' agrandissement d'eux et de leur famille. Ibid. Dites, à leur agrandissement et à celui de, etc.

Traductions

eux

הם, הֵםhen, hun, zijαυτούςthem, theyililoro, essi, هُمْjedemsieloshenjih彼らを그들을demichos, eles, lhesимdemพวกเขาonlarıhọ他们他們 (ø)
pronom personnel pluriel
les personnes dont on parle Ce sont eux. Ils pensent à eux. Eux s'en souviennent.

eux

[ø] pron
(objet) → them
Je pense souvent à eux → I often think of them.
(sujet) → they
mais eux l'ont fait ... → but THEY did ...
Elle a accepté l'invitation, mais eux ont refusé → She accepted the invitation, but THEY refused.