exécré, ée

EXÉCRÉ, ÉE

(è-gzé-kré, krée) part. passé.
Néron meurt exécré ; quelques années plus tôt, Néron mourait regretté [DIDEROT, Claude et Nér. I, § 79]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877