excessivement

excessivement

adv.
1. Avec excès : Il est excessivement exigeant exagérément, trop
2. (Emploi critiqué) À un degré extrême : Elle est excessivement intelligente extrêmement, fort, très
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

excessivement

(ɛksesivmɑ̃)
adverbe
avec excès des prix excessivement élevés
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

EXCESSIVEMENT

(è-ksè-si-ve-man) adv.
Avec excès, à un degré excessif.
Ma tante n'est plus si excessivement mal [SÉV., 29 avr. 1672]
Puisqu'il en est question, je vous dirai tout net que cette liberté me déplaît excessivement [BEAUMARCHAIS, Barb. de Sév. II, 15]

REMARQUE

  • Ne dites pas : Ce vers est excessivement harmonieux, cet adverbe ne pouvant s'appliquer à une qualité que l'on regarde comme bonne, JULLIEN. Cette remarque doit être restreinte : elle est juste pour les qualités qui impliquent douceur, finesse ; mais elle ne l'est pas pour les autres. Voici des exemples qui n'ont rien de blâmable :
    Mme la maréchale est excessivement sérieuse [MAINTENON, Lett. au duc de Noailles, 19 déc. 1700]
    Les âmes excessivement bonnes sont volontiers imprudentes [MARIVAUX, Paysan parv. part. 2]
    Mais on ne dira pas excessivement mieux :
    Sarrette, directeur du Conservatoire, n'était pas musicien, mais il était excellent logicien, ce qui valait excessivement mieux [AD. ADAM, Derniers souven. d'un musicien, Gossec.]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    On puelt et trop aymer la vertu, et se porter excessivement en une action juste [MONT., I, 223]

ÉTYMOLOGIE

  • Excessive, et le suffixe ment.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • EXCESSIVEMENT. - HIST. Ajoutez :
  • XIVe s.
    Comme aucuns forains se sont dolus par devers nous, sur ce que yl se dient estre trop excessivement taillié ou temps passé (1359) [VARIN, Archiv, administ. de la ville de Reims, t. III, p. 142]
    S'il veulent dire et maintenir que trop excessivement aient esté imposez (1386) [ID., ib. p. 677]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

excessivement

EXCESSIVEMENT. adv. D'une manière excessive. Il est excessivement gros. Boire excessivement. Louer excessivement.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

excessivement

Excessivement, Immodice, Nimis, Praeter modum.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

excessivement

מאוד מאוד (תה״פ)

excessivement

excesivamente

excessivement

excessivamente

excessivement

excessivamente

excessivement

eccessivamente

excessivement

übermäßig

excessivement

прекомерно

excessivement

nadměrně

excessivement

överdrivet

excessivement

[ɛksesivmɑ̃] adv
(= trop) [cher] → excessively, inordinately
manger excessivement → to eat to excess
boire excessivement → drink to excess
(= très) [riche, laid] → extremely, incredibly
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005