excusable

(Mot repris de excusables)

excusable

adj.
Qui peut être excusé : Cette faute est excusable pardonnable ; inadmissible, inexcusable
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

excusable

(ɛkskyzabl)
adjectif
inexcusable que l'on peut excuser, pardonner une erreur excusable
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

EXCUSABLE

(èk-sku-za-bl') adj.
Qui est digne d'excuse, en parlant des personnes.
Madame, croyez-moi, vous serez excusable D'avoir moins de chaleur contre un objet aimable [CORN., Cid, III, 3]
Un long amas d'honneurs rend Thésée excusable [RAC., Phèd. I, 1]
Voyez si le sujet est excusable de se plaindre, tandis que le maître.... [MASS., Avent, Affl.]
On n'est jamais excusable de faire mal ce qu'on fait volontairement [J. J. ROUSS., 3e lettre à M. de Malesherbes.]
Il se dit aussi des choses.
Tout est trop excusable en un amant jaloux [CORN., Nicom. IV, 2]
Regardez d'un autre œil une excusable erreur [RAC., Phèd. IV, 6]
Imprudence excusable au cœur des malheureux [VOLT., Oreste, IV, 3]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Pechié excusable et venial [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
  • XVIe s.
    Nulle occasion d'un si horrible souhait peult estre excusable [MONT., II, 74]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenc. excusable ; espagn. escusable ; ital. scusabile ; du lat. excusabilis, de excusare, excuser.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

excusable

EXCUSABLE. adj. des deux genres. Qui peut être excusé. Il est bien excusable. Il est fort excusable de s'être conduit ainsi. Cette faute n'est pas excusable. Délit excusable.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

excusable

Excusable Digne d'estre excusé.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

excusable


EXCUSABLE, adj. EXCUSATION, s. f. [Èksku-zable, za-cion: 1re è moy. 3e dout. au 1er.] Excusable, qui peut être excusé. Il se dit des persones et des chôses. "Il est bien excusable. "Cette faûte est ou n'est pas excusable. — Avec les persones, il régit quelque-fois de et l'infinitif. "Il est fort excusable d'avoir fait, etc. d'avoir cru que, etc. = Excusation, ne se dit qu'au Palais. Raison que quelqu'un allègue pour être déchargé d'une tutelle ou d'une charge publique.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

excusable

Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

excusable

excusable

excusable

vergeeflijk

excusable

compatibile

excusable

undskyldelig

excusable

[ɛkskyzabl] adjexcusable
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005