exercé, ée

EXERCÉ, ÉE

(è-gzèr-sé, sée) part. passé.
Dressé, formé. Des soldats exercés aux manœuvres. Fig.
Carthage, enrichie par son trafic, voyait tous ses citoyens attachés à leurs richesses et nullement exercés dans la guerre [BOSSUET, Hist. III, 6]
Un peuple qui est exercé à la vertu [FÉN., Tél. V]
Devenu habile par l'exercice. Une main exercée.
Un esprit exercé voit, dans un sujet qu'il médite, une multitude de rapports que nous n'apercevons pas ; comme les yeux exercés d'un grand peintre démêlent en un moment, dans un paysage, une multitude de choses que nous voyons avec lui et qui cependant nous échappent [CONDILL., Log. I, 2]
Pratiqué. Les professions exercées dans les villes. Le pouvoir exercé d'une manière glorieuse par le ministre.
Sur qui sera d'abord sa vengeance exercée ? [RAC., Baj. V, 1]