existence

(Mot repris de existences)

existence

[ egzistɑ̃s] n.f. [ lat. existentia, choses existantes ]
1. Fait d'exister : Ces lettres ont révélé l'existence d'une entente illicite présence ; absence, inexistence
2. Durée de la vie d'une personne ; manière de vivre : Son existence entière a été vouée à la littérature. Ce déménagement a transformé notre existence destinée, vie ce dont qqn dispose pour vivre
3. Durée pendant laquelle une chose existe : L'existence de cette start-up fut brève.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

EXISTENCE

(è-gzi-stan-s') s. f.
État de ce qui existe. L'empire romain d'occident s'est dissous après plus de quatre siècles d'existence.
La preuve de l'existence de Dieu la plus belle, la plus relevée ; la plus solide et la première, ou celle qui suppose le moins de choses, c'est l'idée que nous avons de l'infini [MALEBR., Rech. III, II, 6]
L'impossibilité où je suis de prouver que Dieu n'est pas me prouve son existence [LA BRUY., XVI]
Il est certain que l'existence des créatures est une vraie existence, réellement distinguée de celle de Dieu ; et cela n'est point contre sa grandeur ni contre sa souveraineté [FONTEN., Doutes sur les causes occasionnelles, Œuvres, t. IX, p. 51, dans POUGENS.]
Substituer une existence partielle et morale à l'existence physique et indépendante que nous avons tous reçue de la nature [J. J. ROUSS., Contrat, II, 7]
Réalité. L'existence d'un complot, d'un fait. Terme d'administration et de commerce. L'existence en magasin, la quantité de marchandises que renferme un magasin ou les magasins.
Vie. Donner, recevoir l'existence.
Il ne vient que trop tôt le moment où l'existence fatigue dans chacune de ses heures comme dans son ensemble [STAËL, Corinne, IV, 6]
Nous attendions d'avance L'aliment qu'on accorde à la simple existence [DUCIS, Roméo, IV, 5]
Être persuadé d'une chose comme de son existence, y croire fermement.
Je suis persuadé, comme de mon existence, que.... [J. J. ROUSS., Conf. VII]
Rang, position sociale. C'est un homme qui a une belle existence. Une existence équivoque.
Satisfait d'une modique fortune et d'une existence obscure [GENLIS, Veillées du château t. III, p. 2, dans POUGENS]

ÉTYMOLOGIE

  • Exister.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

existence

EXISTENCE. n. f. État de ce qui existe ou le Fait d'être. L'existence de Dieu. L'existence des choses créées. Tout ce qui est au monde tient son existence de Dieu. L'existence d'un peuple, d'une nation. L'existence d'un fait, d'un acte, d'un traité, d'une loi. L'existence d'un complot.

Il signifie particulièrement Vie. Cet homme n'a pas devant lui six mois d'existence, pour six mois d'existence. Ceux à qui je dois l'existence. Il est fatigué de l'existence. Mener une existence pénible, triste, oisive. Prolonger son existence. Mettre un terme à son existence. C'est un homme qui a eu une belle existence.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

existence

nom féminin existence
1.  Fait de vivre.
destin, destinée, sort, vie -littéraire: jours.
2.  Fait d'avoir une réalité.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

existence

existence, beingהוויה (נ), הֱיות (נ) [קיום], יש (ז), ישות (נ), מציאות (נ), נמצא (ז), קיום (ז), קיימא (ז), הֲוָיָה, יֵשׁ, יֵשׁוּת, נִמְצָא, קִיּוּםbestaan, leven, levend wezenDasein, Existenzύπαρξηexistenciaсуществованиеesistenza存在eksistensolemassaolo존재 (ɛgzistɑ̃s)
nom féminin
1. vie les joies de l'existence
2. fait de vivre l'existence d'un vaccin
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

existence

[ɛgzistɑ̃s] nfexistence
dans l'existence → in life
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005