expiatoire

Recherches associées à expiatoire: expiation, expier, exutoire, propitiatoire

expiatoire

adj.
Qui sert à expier : Une messe expiatoire.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

EXPIATOIRE

(èk-spi-a-toi-r') adj.
Qui a la propriété d'expier.
Toutes les fois que le courroux des dieux se déclare par la famine, par une épidémie ou d'autres fléaux, on tâche de le détourner sur un homme et sur une femme du peuple, entretenus par l'État pour être, au besoin, des victimes expiatoires, chacun au nom de son sexe [BARTHÉL., Anach. ch. 21]
À toi, Ronsard, à toi qu'un sort injurieux Depuis deux siècles livre au mépris de l'histoire, J'élève de mes mains l'autel expiatoire Qui te purifiera d'un arrêt odieux [STE-BEUVE, Poésies, Ronsard.]
Sacrifice expiatoire, sacrifice qui se fait pour l'expiation de quelque faute. La messe est un sacrifice expiatoire. Chapelle expiatoire, chapelle que l'on élève au lieu où s'est commis quelque acte que l'on veut expier.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. expiatorius, de expiare, expier.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

expiatoire

EXPIATOIRE. adj. des deux genres. Qui est destiné à une expiation religieuse. Sacrifice expiatoire. Victime expiatoire. La messe est un sacrifice expiatoire. Chapelle expiatoire.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

expiatoire

expiatory

expiatoire

[ɛkspjatwaʀ] adj [chapelle, sacrifice] → expiatory
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005