extradition

extradition

n.f. [ du lat. ex, hors de, et traditio, action de livrer ]
Procédure par laquelle un État livre un criminel ou un accusé venu se réfugier sur son territoire à l'État dont cette personne dépend et qui le réclame : Il s'est réfugié dans un pays d'où l'extradition n'est pas possible.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

extradition

(ɛkstʀadisjɔ̃)
nom féminin
droit fait de livrer un coupable au pays dans lequel il a commis un crime l'extradition d'un criminel
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

EXTRADITION

(èk-stra-di-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Action de remettre un réfugié pour une cause quelconque au gouvernement étranger qui le réclame.
Les Turcs insistèrent en vain sur l'extradition de Cantemir [VOLT., Russie, II, 1]
Remise.
Il a fallu payer cher l'extradition des pièces [du procès] [VOLT., Lett. Vernes, 24 mai 1763]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ex, hors, et traditio, action de remettre (voy. TRADITION).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

extradition

EXTRADITION. n. f. Action d'extrader. Il s'était réfugié en pays étranger; le gouvernement demanda son extradition.

Il se dit aussi, par extension, de la Remise de pièces conservées au greffe d'un tribunal.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

extradition

extradition

extradition

הסגרה למדינה זרה (נ)

extradition

uitlevering

extradition

estradizione

extradition

Auslieferung

extradition

引渡

extradition

udlevering

extradition

utlämning

extradition

[ɛkstʀadisjɔ̃] nfextradition
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005