extraordinairement

extraordinairement

adv.
De façon extraordinaire : Ils sont extraordinairement gentils extrêmement, très
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

extraordinairement

(ɛkstʀaɔʀdinɛʀmɑ̃)
adverbe
d'une façon étonnante Cet entretien s'est extraordinairement bien passé.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

EXTRAORDINAIREMENT

(èk-stror-di-nè-reman ; plusieurs disent èk-stra-or-di-nê-re-man ; voy. EXTRAORDINAIRE) adv.
D'une façon extraordinaire, par extraordinaire.
Ceux qui ont reçu extraordinairement, doivent espérer extraordinairement [PASC., dans COUSIN]
Le jour de la fête de Vesta, le temple était ouvert extraordinairement [il n'y avait aucun endroit du temple où l'on ne pût entrer] [, Hist. des Vestales, dans DESFONTAINES]
Tout ceci me paraît un songe, mais la vie humaine est-elle autre chose ? je rêve plus extraordinairement qu'un autre et voilà tout [CAZOTTE, le Diable amoureux, ch. x]
Anciennement, procéder extraordinairement contre quelqu'un, procéder criminellement contre lui.
Extrêmement. Il est extraordinairement riche.
Ce garçon-là m'aime extraordinairement [DANCOURT, Été des coquettes, sc. 14]
Il se voit des gens qui ont extraordinairement du mérite [BUSSY, Hist. amour. des Gaules, préface]
Dans cette phrase de Bussy, il y a une inversion peu usitée ; on dirait plutôt : qui ont du mérite extraordinairement.
Bizarrement. Elle est coiffée fort extraordinairement.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Interroy estoit un office qui n'estoit pas ordenaire, ainçois se fesoit estrordenairement [BERCHEURE, f° 2, verso.]
  • XVIe s.
    Il [l'homme] s'eslevera, si Dieu luy preste extraordinairement la main [MONT., II, 380]

ÉTYMOLOGIE

  • Extraordinaire, et le suffixe ment.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

extraordinairement

EXTRAORDINAIREMENT. adv. D'une façon contraire à l'usage, à la règle ordinaire, à l'ordre accoutumé. Il n'était pas sur l'état, mais il a été payé extraordinairement. Les circonstances qui pourraient survenir extraordinairement.

En termes d'ancienne Jurisprudence, Procéder extraordinairement contre quelqu'un, Procéder criminellement contre lui.

Il signifie le plus souvent Au-delà de la mesure ordinaire. Il est extraordinairement riche, extraordinairement puissant. Il est extraordinairement difficile de caractère.

Il signifie encore D'une manière choquante. Il est vêtu, elle est coiffée extraordinairement.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

extraordinairement

Extraordinairement, sans garder l'ordre accoustumé, ou les solennitez accoustumées, Extra ordinem.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

extraordinairement

להפליא (תה״פ), לְהַפְלִיא

extraordinairement

außerordentlich

extraordinairement

mimořádně

extraordinairement

utomordentligt

extraordinairement

[ɛkstʀaɔʀdinɛʀmɑ̃] advextraordinarily
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005