féal

(Mot repris de féales)

féal, e, aux

adj. [ anc. fr. feal, du lat. fidelis, fidèle ]
Litt. Loyal, fidèle.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

féal

FÉAL, ALE. adj. Vieux mot qui signifie, Fidèle, et qui était usité dans les lettres royaux. À nos amés et féaux...

Fam. et substantiv., C'est mon féal, c'est son féal, C'est mon fidèle ami, son fidèle ami, mon intime, son intime.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

feal

Feal, Fidus, Fidelis.

Estre feaulx et loyaulx au peuple Romain, Comiter conseruare maiestatem populi Romani.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

féal


FÉAL, adj. m. FIDèLE. Vieux mot, encore employé en style de chancellerie. "À~ nos amés et féaux, etc. On le dit encore dans le style badin, mon très-cher et féal; c'est son féal.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788