fébrifuge

fébrifuge

adj. et n.m. [ du lat. febris, fièvre, et fugare, mettre en fuite ]
Se dit d'une substance qui diminue la fièvre antipyrétique

FÉBRIFUGE

(fé-bri-fu-j')
Adj.Terme de médecine. Qui combat, qui guérit les fièvres d'accès.
Sa seule partie précieuse [du quinquina] est son écorce, connue par sa vertu fébrifuge, et à laquelle on ne donne d'autre préparation que de la faire sécher [RAYNAL, Hist. phil. VII, 23]
S. m. Un fébrifuge.
La centaurée en qui le ciel a mis Quelque âpreté, quelque force astringente, Non d'un tel prix ni de l'autre approchante [du quinquina], Mais quelquefois fébrifuge certain [LA FONT., Quinquina, II]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. febris, fièvre, et fugare, mettre en fuite.

fébrifuge

FÉBRIFUGE. adj. des deux genres. T. de Médecine. Qui a la propriété de combattre la fièvre. Un remède fébrifuge. Une plante fébrifuge. Substantivement, Administrer un fébrifuge. L'antipyrine, la quinine sont des fébrifuges.