fécondé, ée

FÉCONDÉ, ÉE

(fé-kon-dé, dée) part. passé.
Rendu fécond.
Lorsque les femelles [des tetras, sorte d'oiseau] sont fécondées, elles vont chacune de leur côté faire leur ponte dans des taillis épais et un peu élevés [BUFF., Oiseaux, t. III, p. 315, dans POUGENS]
Dans ces champs fécondés Par les trésors du Nil dont ils sont inondés [DUCIS, Abufar, II, 7]