fabliau

(Mot repris de fabliaux)

fabliau

n.m.
Au Moyen Âge, petit conte en vers, de caractère souvent ironique et railleur.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

FABLIAU

(fa-bli-ô) s. m.
Conte en vers, à la mode dans les premiers âges de la poésie française.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Seigneur, ceste chançons ne muet [provient] pas de fabliax, Mais de chevalerie, d'amours et de cembiax [combats] [, Sax. II]
  • XIIIe s.
    Par cest flabel poez savoir, Molt sont femes de grant savoir [, Fabl. et contes anc. t. IV, p. 187]
    Chansonnette, mos, fableaux Pour gaaigner les bons morceaux [, Hist. litt. de la France, t. XXIV, p. 449]

ÉTYMOLOGIE

  • Anc. franç. fablel, diminutif de fable ; provenç. fablel.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

fabliau

FABLIAU. n. m. Genre de conte en vers, plaisant et satirique, usité dans la littérature du moyen âge. Les anciens fabliaux.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

fabliau


FABLIAU, s. m. [fabli-o: l'o est lon. au pluriel, fabliaux] Nom doné aux anciens contes en vers.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788