fagot

(Mot repris de fagots)

fagot

n.m. [ lat. pop. facus ]
1. Paquet de petites branches liées par le milieu et servant à faire du feu : Je ferai rentrer quelques fagots avant l'hiver.
2. En Afrique, bois de chauffage.
De derrière les fagots,
Fam. qui est d'une qualité exceptionnelle et qui est mis en réserve pour une grande occasion : Je vous ai sorti une petite bouteille de derrière les fagots.
Sentir le fagot,
être soupçonné d'hérésie (parce que autrefois on brûlait les hérétiques).

fagot

(fago)
nom masculin
petites branches liées ensemble mettre un fagot dans la cheminée
de très bonne qualité un petit vin de derrière les fagots

FAGOT

(fa-go ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des fa-go-z enflammés ; fagots rime avec repos, travaux, maux, etc.) s. m.
Assemblage de menues branches ; bourrée dans laquelle se trouvent toujours trois ou quatre brins de bois plus gros que les autres.
Il fallait tous les fagots de la petite maison pour le dégeler [HAMILT., Gramm. 9]
C'est après une déclaration aussi solennelle que Jean Chauvin, dit Calvin, fils d'un tonnelier de Noyon, fit brûler dans Genève, à petit feu avec des fagots verts, Michel Servet de Villa-Nueva ; cela n'est pas bien [VOLT., Dict. phil. Trinité.]
Voilà, mes chers amis, en quelle extrémité se trouve réduit le bonhomme Paul que nous avons vu faire tant et de si bons fagots dans son bois de Larçay [P. L. COUR., Aux âmes dévotes.]
L'âme d'un fagot, l'intérieur fait du plus menu bois. Châtrer un fagot, en ôter quelques bâtons. Prendre l'air d'un fagot, se chauffer légèrement. Brûler le fagot, aller boire bouteille au cabaret où l'on se fait allumer un fagot pour se chauffer. Terme de fortification. Fagots de sape, petites fascines. Familièrement. C'est un fagot d'épines, se dit d'une personne revêche et bourrue.
Je vous ai mandé comme Mme de Vins m'a écrit joliment sur la jalousie qu'elle a de Mme de Villars ; jamais vous n'avez vu un si joli fagot d'épines [SÉV., 233]
Mme de Vins vient de m'écrire une lettre encore fort jolie et, comme vous dites, bien plus flatteuse qu'elle ; elle me dit que, pour ne point souhaiter mon amitié, il n'y a point d'autre invention que de ne m'avoir jamais vue ; n'est-ce pas un fagot de plumes au lieu d'un fagot d'épines ? [ID., 240]
C'était un grand homme [Pussort] sec, de dur et difficile accès, un fagot d'épines [SAINT-SIMON, 43, 259]
Il y a des difficultés à tout ; ce monde-ci n'est qu'un fagot d'épines [VOLT., Lett. d'Argental, 21 juill. 1661]
Populairement. Être habillé comme un fagot, c'est un fagot habillé, se dit d'une personne habillée fort mal, sans aucun goût. Elle est faite comme un fagot, elle est mal faite. Elle se met comme un fagot, elle s'habille mal. Être tout en un fagot, se replier pour tenir moins de place.
Cet homme sent le fagot, il a des sentiments d'hérétique, et court risque d'être brûlé avec des fagots, ainsi que cela se faisait.
Un païen qui sentait quelque peu le fagot, Et qui croyait en Dieu, pour user de ce mot, Par bénéfice d'inventaire, Alla consulter Apollon [LA FONT., Fabl. IV, 19]
Tu vis sa muse [de J. B. Rousseau] indifférente Entre l'autel et le fagot, Manier d'une main savante De David la harpe imposante Et le flageolet de Marot [VOLT., Temple du goût.]
Ainsi l'ont dit les malins huguenots.... Mais ces gens-là sentent bien les fagots [ID., Mule du pape.]
Se dit aussi des choses. Un livre qui sent le fagot, livre qui pourrait faire brûler son auteur.
Cela sent bien le fagot [SÉV., 521]
Aujourd'hui sentir le fagot ne se dit guère qu'en plaisantant pour faire entendre à quelqu'un qu'on n'a pas grande confiance dans la régularité de sa vie, dans la sincérité de ses croyances. Vous confier cette jeune fille ! oh que non ! vous sentez le fagot.
Fig. Il se dit pour contes fagotés, pour récit de choses peu importantes, et aussi pour bourdes. Cette nouvelle est un fagot.
Que pourrions-nous conter si nous ne contions des fagots ? [SÉV., 454]
Je n'écrirai point aujourd'hui à mon ami ; je ne l'en aime pas moins : il me conte toujours des fagots fort jolis [ID., 13 déc. 1684]
Mais enfin vous avez été contente de mes fagots ; c'est une fort plaisante chose que de trouver dans mes lettres des nouvelles de la cour [ID., 28 juillet 1680]
Tant que vous ne cesserez de nous conter des fagots, et de vous servir de fagots allumés, au lieu de raisons, vous n'aurez pour partisans que des hypocrites et des imbéciles [VOLT., Dial. XXVI, 1]
Locution née, dit Domergue (Solutions grammaticales, p. 142), de ce qu'un marchand de fagots criait sa marchandise en même temps qu'un vendeur de la gazette de Renaudot criait la sienne. Mais il est probable que cette anecdote est fausse, et que fagot est ici un emploi métaphorique pareil à celui qu'a reçu fagoter ; ou peut-être, fagot signifiant en anglais passe-volant, conter des fagots vient-il de compter des passe-volants.
Se dit quelquefois pour paquet, faisceau.
J'ai reçu un fagot de lettres des Lavardins [SÉV., 233]
Le fameux négociant qui reçut Charles-Quint dans sa maison, et qui alluma un fagot de cannelle avec une obligation de cinquante mille ducats qu'il avait de ce prince, montra plus de grandeur d'âme que l'empereur [VOLT., Dict. phil. Grand.]
Terme de commerce. Paquet de plumes d'autruche, plumes telles qu'elles arrivent de l'étranger. Populairement. Paquet de hardes, de linge, etc.
Ouvrage de charpenterie, de menuiserie, dont les pièces démontées sont liées en paquet, en faisceau. Terme de marine. Barques ou chaloupes en fagot, des barques et des chaloupes démontées, qu'on porte sur un vaisseau pour les monter dans le besoin.
Il a bien fait de faire doubler la Belle, puisqu'elle a été estimée assez forte pour aller aux îles d'Amérique ; mais une autre fois il suffira de faire porter en fagot les membres des barques longues qui devront demeurer aux dites îles, afin de les faire border de poirier de l'Amérique, quand elles y seront arrivées [, Ordres du roi, 5 avril 1680, dans JAL]
Terme de musique. Ancien synonyme de basson, ainsi dit parce que, se brisant en deux parties, il ressemble à deux morceaux de bois liés ensemble. Fagotto est en italien le nom du basson, et, dans la musique imprimée soit d'orchestre, soit de chambre, souvent on donne ce titre à la partie du basson.

PROVERBES

  • Il y a fagots et fagots, c'est-à-dire il y a de la différence entre des personnes de même état, entre des choses de même sorte.
    Vous en pourrez trouver autre part à moins ; il y a fagots et fagots ; mais pour ceux que je fais.... [MOL., Méd. m. lui, I, 6]
  • Il y a bien de la différence entre une femme et un fagot, se dit quand on parle de deux choses fort dissemblables.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Nus feniers ne puet ne ne doit conporter ne faire conporter par la vile de Paris fagoz, se il ne sont vendus [, Liv. des mét. 243]
  • XIVe s.
    Car par eux les fossez furent bientost emplis De fagos, de tonneaux qui furent desemplis [, Guesclin. 21215]
  • XVIe s.
    ....Et se jecte tout vestu sur un fagot de paille [CARLOIX, V, 15]
    Les fagots marchands doivent estre espincez de trois pieds et demy de long, et neuf paulmes de cloyere au rond [, Nouv. coustum. gén. t. II, p. 149]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. faigô ; provenç. fagot ; ital. fagotto, fangotto ; angl. fagot ; kymri, fagod ; bas-breton, fagod ; irland. fagoid. Diez, qui remarque que le latin fagus, hêtre, dont quelques-uns ont tiré fagot, aurait donné fayot, le tire de fax, torche, faisceau de bois inflammable ; le c ayant été changé en g comme dans l'italien sorgo, du latin soricem, souris, et le provençal lugor, du latin lux, lumière ; le wallon a hac, fagot, qu'il rattache aussi à fax.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • FAGOT. Ajoutez : - REM. M. Eman Martin, Courrier de Vaugelas, 1er juillet 1875, p. 34, a très vraisemblablement trouvé l'origine de la locution conter des fagots. Dans la Querelle de Gaultier Garguille et de Perrine sa femme, on lit : " Le premier jour de nos nopces, quand je te demanday conseil comment je me devois gouverner, tu me dis : à ma volonté ; et maintenant tu me renvoyes de Cayphe à Pilate, tu me contes des fagots pour des cotrets. " Compter des fagots pour des cotrets, c'est compter des choses grandes pour des petites, et figurément c'est avoir des exigences. Gaultier Garguille mourut en 1623. La locution qu'il n'avait peut-être pas créée et qui en tout cas reçut la consécration d'une de ses farces populaires, se raccourcit et prit le sens particulier que Mme de Sévigné lui donnait déjà.

fagot

FAGOT. n. m. Faisceau de menu bois, de branchages. Un cent de fagots.

Fig., C'est un fagot d'épines, on ne sait par où le prendre, se dit de Quelqu'un qui est revêche et qu'on ne sait comment aborder.

Prov. et fig., Il y a fagots et fagots, Il y a de la différence entre des personnes de même état, entre des choses de même sorte.

Fig., Cet homme sent le fagot, Il est soupçonné d'hérésie, d'impiété. On dit, dans un sens analogue, Cet écrit, ces vers sentent le fagot.

Il se dit par analogie en parlant d'un Ouvrage de charpenterie, de menuiserie, ou de tonnellerie, qu'on a démonté, et dont les pièces sont liées en paquet, en faisceau, pour qu'elles occupent moins d'espace et qu'elles puissent être remontées au besoin. Les grands vaisseaux étaient pourvus de chaloupes, de barques en fagot. Futailles en fagot.

fagot

Un Fagot, quasi un Fascot, Fascis virgultorum, Fasciculus, phamélos.

fagot


FAGOT, s. m. [On ne prononce point le t.] Faisceau, assemblage de menus bois, de branchages. — * Le peuple dit aussi, fagot de hardes, de linge, d'herbes. "Mettez toutes ces hardes en un fagot. Il est bâs en ce sens. = Ce mot fournit à plusieurs expressions proverbiales. — Sentir le fagot, être hérétique, mécréant, etc. — Conter des fagots, dire des sornettes. "M. D'Al... se félicitait, dans une compagnie, d'avoir déjà fait de grands abatis dans la forêt des préjugés. Ha! ha! répartit une Dame de beaucoup d'esprit, je ne m'étone donc plus que vous veniez nous débiter tant de fagots. L'Ab. Grosier. — Il y a fagots et fagots: entre chôses de la même espèce, il y a de la diférence. Voy. Epine.

Synonymes et Contraires

fagot

nom masculin fagot
Faisceau de petit bois.
bourrée, falourde, fascine -vieux: cotret, margotin.
Traductions

fagot

[fago] nm [bois] → faggot, bundle of sticks