faner

(Mot repris de fanèrent)

faner

v.t. [ du lat. fenum, foin ]
1. Faire perdre sa fraîcheur à une plante, une fleur : La chaleur fane les roses dessécher, flétrir
2. Retourner et remuer l'herbe fraîchement coupée pour la faire sécher et la transformer en foin.
3. Altérer l'éclat, la fraîcheur d'une couleur, d'un teint : La lumière fane les couleurs décolorer, défraîchir, ternir

se faner

v.pr.
1. Sécher, se flétrir, en parlant d'une fleur, d'une plante.
2. Perdre son éclat, sa fraîcheur, en parlant d'une personne, d'une chose : Sa beauté s'est fanée se flétrir

faner


Participe passé: fané
Gérondif: fanant

Indicatif présent
je fane
tu fanes
il/elle fane
nous fanons
vous fanez
ils/elles fanent
Passé simple
je fanai
tu fanas
il/elle fana
nous fanâmes
vous fanâtes
ils/elles fanèrent
Imparfait
je fanais
tu fanais
il/elle fanait
nous fanions
vous faniez
ils/elles fanaient
Futur
je fanerai
tu faneras
il/elle fanera
nous fanerons
vous fanerez
ils/elles faneront
Conditionnel présent
je fanerais
tu fanerais
il/elle fanerait
nous fanerions
vous faneriez
ils/elles faneraient
Subjonctif imparfait
je fanasse
tu fanasses
il/elle fanât
nous fanassions
vous fanassiez
ils/elles fanassent
Subjonctif présent
je fane
tu fanes
il/elle fane
nous fanions
vous faniez
ils/elles fanent
Impératif
fane (tu)
fanons (nous)
fanez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais fané
tu avais fané
il/elle avait fané
nous avions fané
vous aviez fané
ils/elles avaient fané
Futur antérieur
j'aurai fané
tu auras fané
il/elle aura fané
nous aurons fané
vous aurez fané
ils/elles auront fané
Passé composé
j'ai fané
tu as fané
il/elle a fané
nous avons fané
vous avez fané
ils/elles ont fané
Conditionnel passé
j'aurais fané
tu aurais fané
il/elle aurait fané
nous aurions fané
vous auriez fané
ils/elles auraient fané
Passé antérieur
j'eus fané
tu eus fané
il/elle eut fané
nous eûmes fané
vous eûtes fané
ils/elles eurent fané
Subjonctif passé
j'aie fané
tu aies fané
il/elle ait fané
nous ayons fané
vous ayez fané
ils/elles aient fané
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse fané
tu eusses fané
il/elle eût fané
nous eussions fané
vous eussiez fané
ils/elles eussent fané

FANER

(fa-né) v. a.
Tourner et retourner l'herbe d'un pré fauché pour la faire sécher. Faner de l'herbe, de la luzerne. Absolument. Voilà un bon temps pour faner.
Savez-vous ce que c'est que faner ? il faut que je vous l'explique : faner est la plus belle chose du monde, c'est retourner du foin en batifolant dans une prairie ; dès qu'on en sait tant, on sait faner [SÉV., à Coulanges, 22 juill. 1671]
Faire perdre la fraîcheur. Le grand hâle fane les fleurs. Par extension, altérer l'éclat d'une étoffe, du teint. Le soleil a fané cette couleur.
Un libertinage précoce qui ruine la santé des jeunes gens avant la maturité de l'âge, et fane la beauté des femmes à la fleur de leurs années [RAYNAL, Hist. phil. XIX, 14]
Se faner, v. réfl. Perdre sa fraîcheur, son éclat. Des fleurs cueillies se fanent promptement. Par extension, il se dit des couleurs et du teint.
Vos vives couleurs se fanent [J. J. ROUSS., Hél. I, 3]
Perles, tombez ; fanez-vous, roses ; La voilà laide et tu l'aimes autant [BÉRANG., Laideur.]
Cette femme commence à se faner, se fane, sa beauté commence à se passer, se passe.
Les débauchés passent en un moment de l'enfance à la vieillesse, et se fanent en leur fleur [D'ABLANCOURT, Lucien, dans LEROUX, Dict. com.]
Toute chair se fane comme l'herbe et comme la feuille qui croît sur les arbres verts [SACI, Ecclésiastique, XIV, 18]
On dit de même : la beauté se fane. Avec ellipse du pronom. Laisser faner une fleur.

REMARQUE

  • On a dit fanir au XVIIe siècle, comme au XVIe.
    Le mesme jour qui voit leur bouton demi-clos, Le voit s'épanouir, fanir, tomber à terre [RACAN, Psaume 35]

SYNONYME

  • FANER, FLÉTRIR. Faner dit moins que flétrir. Une fleur fanée par le chaud du jour reprend sa fraîcheur le soir ; une fleur flétrie ne redevient pas fraîche ; aussi, figurément, dit-on que la réputation d'un homme est flétrie. Une réputation fanée serait simplement une réputation passée.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Les faings faner [FROISS., II, II, 106]
  • XVIe s.
    La beauté de son corps estant pieça fanée [MONT., I, 211]
    Les republiques naissent, fleurissent et fanissent de vieillesse, comme nous [ID., III, 97]
    Prés sont defensables depuis la mi-mars jusqu'à la Toussaint, ou que [à moins que] le foin soit du tout fanné et enlevé [LOYSEL, 245]
    Non frais ne verdoyant, ains comme arbre qui se va fenant et sechant à faulte de prendre nourriture [AMYOT, Rom. 32]
    Il meit sur sa teste un chapeau de fleurs tout fené, et prit en sa main une torche [ID., Pyrrhus, 27]
    Environ la my-juin les aulx attaignent leur parfaite meureté, laquelle l'on recognoit au fener de leurs feuilles [O. DE SERRES, 512]

ÉTYMOLOGIE

  • Génev. fener, tourner et retourner l'herbe ; Berry, fener, se fener ; norm. fener ; wallon, flani, se faner ; provenç. fenar ; du latin foenum, foin (voy. ce mot). Faner veut dire proprement faire du foin, et, par la métonymie de l'effet à la cause, retourner l'herbe fauchée des prés, puisque c'est le moyen de la faire sécher, d'où le sens de flétrir.

faner

FANER. v. tr. Tourner et retourner l'herbe d'un pré fauché, pour la faire sécher. Voilà un beau temps pour faner. Faner l'herbe d'une prairie.

Il signifie aussi Altérer une plante dans sa fraîcheur et dans sa couleur. Le grand vent, le grand soleil fane les fleurs. L'herbe se fane quand on la laisse trop longtemps sur pied. Les fleurs commencent à se faner dès qu'elles sont cueillies.

Il signifie, par extension, Altérer l'éclat d'une couleur, du teint. Le soleil a fané cette couleur. Cette longue réclusion lui a fané le teint.

Fig., Cette femme commence à se faner, se fane, Sa beauté commence à diminuer, diminue. On dit de même que La beauté se fane.

faner

Faner, voyez Fener.

faner


FANER, FANEUR, voy. Fanage.

Synonymes et Contraires

faner

verbe faner
1.  Faire perdre sa fraîcheur à une plante.
2.  Altérer l'éclat de quelque chose.

faner (se)

verbe pronominal faner (se)
Traductions

faner

wilt, wither(doen) verwelken, doen verschieten [kleur]fenum insolatum versare, flaccidum reddereμαραίνωdesbotar (səfane)
verbe pronominal
perdre sa fraîcheur Les fleurs se sont fanées.