fantasier

(Mot repris de fantasiai)

FANTASIER

(fan-ta-zi-é) , je fantasiais, nous fantasiions ; que je fantasie, que nous fantasiions v. a.
Mettre dans sa fantaisie, imaginer.
On me fait fantasier le cerveau de souci [RÉGNIER, Sat. VI]
Comme il leur plut [au parlement] de se fantasier toutes choses sur mon sujet, j'étais exposé à la défiance des uns, à la frayeur des autres [RETZ, IV, 163]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La beauté : nous en fantasions les formes à nostre poste [MONT., II, 200]
    Il y a danger que nous fantasions des offices nouveaux pour excuser nostre negligence envers les naturels offices [ID., III, 374]

ÉTYMOLOGIE

  • Fantaisie.