fenderie

(Mot repris de fenderies)

FENDERIE

(fan-de-rie) s. f.
Terme de métallurgie. L'art, l'action de fendre le fer, de le séparer en verges après qu'il a été mis en barres. Partie d'une forge où l'on fend le fer, en barres ou en toute autre forme.
C'est par cette raison que les fers destinés à passer à la fenderie ou à la batterie, ne demandent pas à être fabriqués avec autant de soin que ceux qu'on appelle fers marchands, qui doivent avoir toute leur qualité [BUFF., Min. Introd. Œuv. t. VII, p. 84, dans POUGENS]
Machine pour faire des verges carrées de fer. Autre machine à fendre le bois en baguettes.

ÉTYMOLOGIE

  • Fendre.

fenderie

FENDERIE. n. f. T. d'Arts. Action de fendre le bois, le fer, l'ardoise, etc.

Il désigne spécialement le Lieu où l'on fend le fer en verges, après qu'il a été mis en barre. Mettre du fer à la fenderie.